Qui est à l'appareil ?
Bintou Diallo, Charlène Viratelle, Kelly Moreira, Quentin Leroux, Ramlata Hamadi

La scène se passe dans la chambre d'Achata. Il y a sur les murs des posters de chanteurs et des collections de papiers de chewing-gum.
"Salut ! Je m'appelle Achata et jai 10 ans. J'habite à Athis-Mons, dans un appartement rue des pigeons, et là où j'habite, il y a plein d'espaces verts. J'ai beaucoup d'amis, mais mes 2 préférées sont Bintou et Charlène, qui ont aussi 10 ans. Je vis avec mes parents, Quentin et Ramlata. L'histoire qui m'est arrivée va sûrement vous sembler bizarre."

C'était à la fin du mois d'Octobre. Achata était dans sa chambre et regardait ses posters de ses chanteurs préférés de RnB, au-dessus de son lit. Quelques instants plus tard, une idée lui passa par la tête. Elle décida d'appeler ses amies pour faire un cache-cache dehors, dans les espaces verts. Achata pris le téléphone et appela tout d'abord Bintou. Soudain, une voix qui semblait venir du téléphone prit la parole à sa place.

Cette voix dit : "Allo ? Bintou, c'est Achata. Je voulais te dire que je ne veux plus te voir, parce que tu es moche et nulle !".

Bintou raccrocha en colère. La voix s'arrêta de parler et Achata se retrouva seule devant le téléphone. Elle se demanda ce qui s'était passé, et comme elle ne savait pas quoi penser, elle appela Charlène.
Charlène répondit. Achata voulu une nouvelle fois parler, mais la voix prit de nouveau la parole, et dit des choses encore plus horribles. Charlène raccrocha elle aussi en colère. Achata était paniquée et son coeur battait à 100 à l'heure.

Elle fixa le téléphone pendant un long moment, tout en se posant plein de questions : "Suis-je folle ? Est-ce que le téléphone est ensorcelé ? Ce sont les esprits d'Halloween peut-être !... Il faut que je me calme. Je vais en parler à papa.".

Lorsque ce dernier rentra du travail, Achata voulu lui expliquer sa mésaventure. Mais dès qu'elle eût fini son histoire, il éclata de rire et se moqua même un peu d'elle. Et pour lui prouver que c'était absurde, il téléphona à la grand-mère d'Achata. Evidemment, il ne se passa rien de bizarre.

 Le lendemain, arrivée à l'école, Achata rencontra ses copines. Mais en allant vers elles pour leur expliquer, Charlène et Bintou la regardèrent de haut. Alors, elle partit dans son coin. Elles allèrent en cours, toujours sans lui parler. La cloche sonna ; c'était la récréation de 10h, et Achata resta seule. Bintou et Charlène racontèrent à tout le monde ce qui s'était passé.
A la fin de la récréation, les enfants remontèrent en classe. Perturbée, Achata n'était pas concentrée sur son travail.

Arrivée chez elle, elle courut dans sa chambre, complètement démoralisée. Même sa collection de papiers de chewing-gum ne l'intéressait plus, et elle n'avait pas non plus envie d'écouter sa musique préférée. Tout ce qui l'intéressait était de comprendre ce qui lui arrivait. Elle eut du mal à s'endormir, mais le lendemain, le mercredi, elle décida de prendre les choses en mains.

Achata prit la liste de tous ses amis, mais dès qu'elle appela le premier, le téléphone lui rejoua des tours. A chaque appel, il prit la parole, et Achata ne fut pas en mesure de s'expliquer une seule fois. Alors, elle se dit que s'en était de trop, et décida de faire son enquête.

Elle débrancha le téléphone d'un coup sec, suivi le fil, et remonta jusqu'à l'appareil. Là, elle s'aperçu qu'il y avait un double fil, et remarqua qu'il avait un parcours étrange ; il allait jusqu'à la ventilation de la salle de bain. Elle réfléchit, et comprit que le fil arrivait chez le voisin.

Achata se rappela que le voisin était Malcom, le nouveau. Il était arrivé à la rentrée de septembre avec ses parents, et personne ne le connaissait vraiment à l'école, ni elle d'ailleurs. Elle se dit qu'il était temps de lui rendre visite.

Elle alla au salon, chercha le numéro dans l'annuaire, et appela la fameuse voix du téléphone. "Bonjour, est-ce que Malcom est là, s'il vous plaît ? Je voudrais lui parler. Merci." demanda Achata. "Salut Malcom, c'est moi, Achata, ta voisine ! Je sais que tu pirates ma ligne de téléphone. Je voudrais savoir pourquoi tu fais ça." Mais Malcom se défendait d'être le coupable. Achata lui dit qu'elle avait trouvé le fil, alors Malcom avoua tout.

Un jour où sa mère était venue emprunter de la farine pour faire un gâteau, il en avait profité pour se faufiler chez elle et faire passer le fil qu'il avait préparé dans la salle de bain.  "Mais, pourquoi ?" demanda Achata étonnée.

Dès son arrivée, Malcom avait remarqué qu'Achata avait beaucoup d'amis, et, par jalousie, il avait voulu qu'elle ne s'entendu plus avec aucuns d'eux. Alors Achata lui demanda de raconter toute l'histoire à ses amis, et, en échange, il ferait partie du groupe. Finalement, la partie de cache-cache fut organisée, et Malcom put y participer.

 

Théâtre, sorties, expos, ateliers.
Clique vite pour découvrir tout le programme !