Recrudescence de la violence à l'encontre des femmes

Menara.ma / avec MAP
13.07.2012
09h46
Partager Version imprimable Commenter (0)
Une femme violentée | Menara
Une femme violentée
Un total de 15.111 cas de violence contre les femmes a été enregistré durant les années 2010-2011 par le Réseau de la Ligue/INJAD, a annoncé jeudi à Casablanca la FLDDF.

Au niveau national, les centres de la Ligue ont répertorié, au cours de cette période, 4632 cas de femmes battues, dont 1209 cas à Casablanca, 605 à Beni Mellal, 476 à Ouarzazate, 396 à Rabat, 358 à Marrakech et 304 à Temara, selon les données du rapport annuel de la Fédération sur la violence basée sur le genre, dévoilé lors d'une conférence de presse.

D'autres cas de violences ont été signalés au niveau des centres de Fkih Bensaleh (286 cas), Salé (269 cas), Larache (227 as), Mohammedia (220 as), Guelmim (132 cas) et Tanger avec 114 cas, selon la même source.

Intervenant dans ce cadre, Fouzia Assouli, Secrétaire Générale de la Fédération de la Ligue Démocratique pour les Droits de la Femme (FLDDF), a fait état de son inquiétude face à la recrudescence de la violence à l'encontre des femmes, en particulier les actes de viols et de mariage forcé de mineures, soulignant que la variation du nombre des femmes recourant aux centres d'écoute de la ligue est tributaire des traditions et spécificités socio-culturelles de chaque région.

Après avoir mis en évidence l'apport des centres de la Ligue à la sensibilisation sur le phénomène de la violence à l'encontre des femmes, elle a appelé à la mise en oeuvre d'une véritable stratégie de lutte contre ce phénomène qui suppose, a-t-elle souligné, l'implication de tous les acteurs institutionnels et associatifs ainsi que les Médias.

La présentation du rapport de la Fédération a été marquée par des témoignages très émouvants de femmes victimes de différentes formes de violence à l'intérieur et à l'extérieur du domicile conjugal.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...