Le transport routier des marchandises génère un chiffre d'affaires annuel de 15 MMDH (Boulif)

MAP
14.07.2014
18h15
Partager Version imprimable Commenter (0)

Rabat, 14 juil. 2014 (MAP) - Le secteur du transport routier des marchandises au Maroc génère un chiffre d'affaires annuel de 15 milliards de dirhams (MMDH), en contribuant à transporter 34 pc des marchandises au niveau national et 7 pc du volume des échanges extérieurs du Royaume, a indiqué le ministre délégué auprès du ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif.

S'exprimant lors d'une journée d'étude consacrée à l'évaluation de la réforme de ce secteur entre 2003 et 2013, organisée lundi à Rabat, M. Boulif, a indiqué que plus de 40.000 entreprises sont actives dans ce secteur qui revêt une importance cruciale sur le plan économique et du développement, notant que 87 pc parmi elles disposent uniquement d'un camion ou deux.

La réforme du cadre réglementaire du secteur, qui constitue un trait d'union indispensable entre la production et le secteur des services, a été conçue selon une logique de respect des principes de la compétitivité et du professionnalisme et de la création de la valeur ajoutée, a rappelé le ministre, soulignant qu'en dépit des efforts déployés, les résultats de l'opération de réforme demeurent en-deçà des attentes, en raison de l'absence d'adhésion des différents acteurs, des conceptions divergentes et de la non prise en considération de l'ampleur des divergences qui existent entre les intervenants.

La réforme du secteur a été marquée par l'entrée en vigueur du code de la route et de ses procédures qui n'étaient pas "bien étudiées", d'où l'émergence de nouvelles problématiques relatives au code de la route, notamment dans son volet relatif aux sanctions, a-t-il ajouté relevant la nécessité de prévoir des mesures dans un futur contrat-programme, devant promouvoir le secteur et diminuer l'informel.

Selon les indices de développement du secteur, le nombre des entreprises actives dans le secteur a atteint 41.610 en 2014, contre 20.808 en 2006 et 2.800 en 2003.

L'activité globale nationale annuelle est estimée à 13 millions de t/km, soit le déplacement, à l'échelon national, de 75 pc des marchandises sans compter le phosphate, de 6 à 8 pc de l'ensemble des échanges extérieures du Royaume et de 16 des échanges commerciaux avec l'Union Européenne.

La flotte marocaine contribue à 22 pc aux opérations de transport international via les routes, contre 30 pc de la flotte européenne.

Toutefois, la réforme du secteur du transport routier des marchandises a favorisé l'investissement dans le secteur et a créé des conditions favorables à l'émergence d'entreprises marocaines de transport compétitives aux standards internationaux, qui peuvent constituer le noyau principal du développement du secteur.

SB---TRA.

HN.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...