La première greffe d'utérus sera réalisée en Angleterre en 2016

MAP / .
01.10.2015
14h22
Partager Version imprimable Commenter (0)
La première greffe d'utérus sera expérimentée et réalisée en Grande-Bretagne en 2016, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires du Royaume-Uni.

Ces essais cliniques seront menés par des chercheurs et des gynécologues de l'organisation "Womb Transplant UK" sur dix femmes âgées entre 25 et 38 ans.

Avant le début des essais, des embryons seront formés in vitro puis congelés. Les femmes sélectionnées subiront ensuite une opération de six heures pour recevoir la transplantation, et suivront un traitement médical pendant un an pour éviter le rejet de la greffe, avant d'être finalement inséminées.

Au Royaume-Uni, environ une femme sur 5.000 naît sans utérus, avec un utérus malformés ou retirés après un cancer.

D’après l’avis des experts, la greffe d'utérus offre ainsi à ces femmes la chance de porter leur propre bébé et de mener une grossesse à terme grâce au progrès de la science et aux nouvelles possibilités offertes par les technologies dans le domaine de la médecine.

Selon les protocoles, l’utérus est prélevé soit sur une femme en état de mort cérébral, soit sur une donneuse vivante. Ensuite, l’utérus est greffé, mais de manière temporaire. Il est, en effet, prévu de le retirer après une ou deux grossesses ayant abouti à la naissance d’un bébé.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...