Sahmaoui, un précurseur de fusion sur la scène du Festival de Casa

MAP / Said Raissi
11.07.2017
08h30
Partager Version imprimable Commenter (0)
L'artiste marocain Aziz Sahmaoui, ex-leader de l’ONB, a livré, lundi, sur la scène Toro du festival de Casablanca, une fusion "réfléchie", inspirée d'un parcours de précurseur du mélange des genres.

Ancien leader du phénoménal ONB (Orchestre national de Barbes), groupe phare de la scène maghrébine, Aziz Sahmaoui a interprété les titres qui ont marqué sa carrière solo, comme l’excellent Mazal sorti en novembre 2014.

Accompagné de sa formation "University of Gnawa", Aziz Sahmaoui a proposé au public casablancais une virée dans un univers gnaoua revisité, lui qui fut un des premiers à proposer une fusion « réfléchie », comme il aime la présenter, en puisant dans la tradition, tout en gardant une « unité harmonique ».



Il s’agissait surtout de ne pas dénaturer le vivier traditionnel qui le nourrit, explique-t-il, lorsqu’on évoque son parcours de précurseur avec l’ONB.

La preuve sur scène avec l"University of Gnawa" qui parvient à raccorder les rives de la méditerranée autour des caisses amplifiées teintées de sonorités rock, du guembri et de la voix conciliante de Sahmaoui.

Pour lui, le rock, moteur aujourd’hui de très nombreuses de fusions, a des vertus fédératrices. Contrairement à ce que l’on pourrait, le rock ne menace pas la tradition, il l’a met en valeur, à condition bien entendu de rester authentique.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...