Le PLF 2019 table sur un taux de croissance de 3,2%

Menara.ma / .
16.08.2018
09h15
Partager Version imprimable Commenter (0)
DR
DR
Le taux de croissance nationale s’établira à 3,2% et le déficit à 3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2019, prévoit la note de cadrage relative au projet de loi de finances (PLF-2019).

La note de cadrage, préparée par le Département du Chef du gouvernement, prévoit également la poursuite de la dynamique des secteurs non agricoles qui enregistreront une croissance de la valeur ajoutée de 3,7% contre 3,3% en 2018, sur l'hypothèse d'un prix du baril de pétrole à 68 dollars et d'une récolte céréalière à 70 millions de quintaux.

Selon la même source, pour alléger les charges sur le budget de l'Etat, l'année 2019 connaîtra la mise en place d'un nouveau mécanisme de financement des projets d'investissement programmés dans le cadre du budget général.

Basé sur le partenariat institutionnel, ce mécanisme participera au financement des projets d'infrastructures et à l'accompagnement des chantiers de développement dans les différentes stratégies sectorielles en vue d'en faire un levier pour drainer les investissements privés et ce, dans le cadre de la promotion du partenariat public-privé, précise la note de cadrage.

Le gouvernement est conscient de l'importance de préserver les équilibres macro-économiques, eu égard notamment à la multiplication des contraintes aux niveaux intérieur et extérieur et à l'augmentation du volume des engagements, qui rendent nécessaire la hiérarchisation des priorités, note la même source.

La note de cadrage recommande, dans ce cadre, la réduction du déficit budgétaire ainsi que la poursuite de la gestion prudente de l'endettement tout en tenant compte des possibilités des financements pour les secteurs public et privé.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...