L’Observatoire marocain de l’énergie lancé à Rabat

Menara avec map / .
15.10.2018
14h09
Partager Version imprimable Commenter (0)
Le ministre de l'Energie, des mines et du développement durable, Aziz Rebbah. | Ph: MAP/Archives
Le ministre de l'Energie, des mines et du développement durable, Aziz Rebbah.
L'Observatoire marocain de l'énergie (OME) a été lancé lundi à Rabat, avec pour objectif notamment de faciliter l’accès aux données du secteur de l’énergie produites dans le domaine informationnel.

A l'occasion du lancement de l'OME, un séminaire a été organisé par le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable avec le soutien du Projet d'appui à la politique énergétique du Maroc (PAPEM II), afin de présenter les activités assurées par la direction de l’observation, de la coopération et de la communication et à ériger cette dernière au rang de référence nationale.

Le ministre de l'Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, a souligné qu’à travers cet outil d’observation permanent, le ministère œuvre à faciliter l’accès aux informations du secteur de l’énergie via notamment un portail web accessible au grand public. Il a également expliqué que compte tenu du développement rapide du secteur énergétique, la prise de décisions en matière de politiques nationales nécessite un accès rapide aux statistiques, aux bases de données et aux indicateurs, d’où la nécessité de mettre en place un dispositif d’information, de communication, de veille et de prise de décision.

Gunnar Lorenz, conseiller technique principal du PAPEM II, a indiqué de son côté que l'initiative de lancement de l'OME est menée dans le cadre de ce projet de l'Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ), destiné à accompagner le développement d’un système informatique sectoriel et d’un système intégré de modélisation énergétique pour la planification de l’offre et de la demande en matière énergétique.

Il s’agit de renforcer les capacités des acteurs clés marocains en matière d’énergie, a-t-il ajouté, notant qu’à travers le PAPEM II, la GIZ entend continuer à soutenir le Maroc pour qu'il puisse atteindre les objectifs de sa politique énergétique.

Ce séminaire se veut également, selon lui, une occasion pour mettre en avant les projets de coopération maroco-allemande dans le domaine de l’observation et de la prospective énergétique.

La cérémonie de lancement de l’OME s’est déroulée en présence des représentants des départements ministériels, des entreprises et établissements publics, des organisations professionnelles ainsi que des partenaires régionaux et internationaux.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...