La Bourse de Casablanca en stagnation au 4ème trimestre de 2018

Menara.ma / Malik DRISSI
23.01.2019
10h44
Partager Version imprimable Commenter (0)
La Bourse de Casablanca | Ph: Archives
La Bourse de Casablanca
La Bourse de Casablanca a connu une quasi-stagnation au 4ème trimestre de 2018 par rapport au trimestre précédent.

Ses deux principaux indices, Masi et Madex, affichent des hausses légères respectives de 0,3% et 0,2%, selon la Direction des études et prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l'Économie et des finances.


Portés par l'amélioration enregistrée au cours des mois de novembre et décembre 2018, ces deux indices se sont établis, au terme de l'année écoulée, à 11.364,31 points et 9.233 points respectivement, ramenant leur performance annuelle à -8,3% et -8,6% après +6,4% et +5,8% à fin 2017, précise la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de janvier 2019.


Au niveau sectoriel, parmi les 24 secteurs représentés à la cote de la Bourse de Casablanca, 14 secteurs ont enregistré des performances trimestrielles positives, particulièrement, les indices des secteurs du BTP (+7,3%), des équipements électroniques et électriques (+6,4%) et de l’industrie pharmaceutique (+5,6%), relève la même source.

En revanche, les performances négatives du trimestre ont concerné, notamment, les compartiments des Ingénieries et biens d’équipement industriels (-17,4%), de chimie (-17,3%) et des mines (-15,9%), note la DEPF, faisant remarquer que les indices des deux premières capitalisations, à savoir, les banques et les télécommunications ont enregistré de légers reculs de 0,4% et 0,8% respectivement. 

S'agissant de la capitalisation boursière, elle a enregistré une légère hausse de 0,6% par rapport à fin septembre 2018, pour s’établir à 582,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2018. Toutefois, sa performance annuelle s'est située à -7,1%, après une progression de 7,5% l’année précédente.

La note fait aussi ressortir que le volume global des transactions réalisées au titre du T4-2018 s'est nettement raffermi, passant de 5,5 MMDH au T3-2018 à 22,3 MMDH, dont 81,6% réalisé au cours du mois de décembre, expliquant cette amélioration par les opérations d'allers-retours réalisées par les sociétés cotées en chaque fin d’année. 

Le volume échangé du trimestre s'est réparti sur le marché central (60,9%), le marché de blocs (23,9%), l'augmentation de capital en numéraire (10,7%), les introductions de titres ( 3,5%), les transferts d’actions (0,5%), les apports d’actions (0,5%) et l’offre publique d’achat obligatoire des titres de "TASLIF" (0,1%). 

Au terme de l’année 2018, le volume global des transactions a atteint 52,7 MMDH, en baisse de 24,4% par rapport à 2017. Le volume des échanges sur les marchés centraux et de blocs a reculé par rapport à fin 2017 de 28,4% à 46,9 MMDH, recouvrant un repli de celui réalisé sur le marché central de 6,6% à 37,2 MMDH et de celui enregistré sur le marché de blocs de 62,1% à 9,7 MMDH.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...