Fatima Zahra Bennacer: "être une star ne me séduit pas"

MAP / Nizar Lafraoui
12.02.2014
12h30
Partager Version imprimable Commenter (0)
Fatima Zahra Bennacer
Fatima Zahra Bennacer
De l’avis des critiques, des professionnels et des observateurs, Fatima Zahra Bennacer compte parmi les plus talentueuses et convaincantes comédiennes de sa génération.

 Mais Fatima Zahra Bennacer qui enchaîne sereinement les premiers rôles avec de brillants réalisateurs, reste attachée à son caractère sobre et discret.

"Devenir une star ne me séduit pas. Le seul fait d’y penser me gêne. Je préfère me faire connaître en tant qu’être humain et artiste. Je fais juste partie d’une catégorie de gens qui expriment des choses et interprètent des cas sur l’écran provoquant le rire, la tristesse ou le rêve chez les autres", indique Fatima Zahra dans un entretien à la MAP. La comédienne est convaincue que la société ne colle pas d’étiquettes à l’artiste, notamment l’interprète, estimant que c’est l’artiste lui-même qui façonne son image à travers son attitude et qu’il suffit pour lui d’être sincère et spontané pour obtenir l’estime qu’il mérite.

Abordant sa participation à la 15ème édition du Festival national du film de Tanger (FNF), à travers son rôle dans le film "Secret d'oreiller" de Jilali Ferhati, Fatima Zahra y voit une précieuse opportunité de franchir un pas crucial dans sa carrière avec un rôle plus important de par sa composition et sa construction. Elle s’est également dite reconnaissante à Ferhati qui lui a permis d’intégrer "son monde cinématographique accueillant et apaisant, qui influence positivement l’ambition sur le plateau de tournage et le travail accompli". Quant à son rôle dans ce film, Bennacer raconte qu’au début, elle était "horrifiée par ce personnage aux multiples motivations, compositions et réactions émanant du fond" et qu’elle doutait fort de sa capacité d’assurer. "En fin de compte, je pense que j’ai réussi à interpréter ce rôle grâce notamment à la direction artistique professionnelle de Jilali Ferhati", se réjouit-elle.

Dans "Secret d'oreiller", Fatima Zahra incarne "Zahia", une femme à la forte personnalité et au caractère difficile, qui s’adonne au proxénétisme et au trafic. Elle adopte une fille abandonnée et l’élève avec amour, mais elle finit par la perdre. Partageant le rôle principal avec Majdouline Idrissi, Raouya et l’enfant prodige Rhita Belkhadir, elle assure que "l’égocentrisme de l’artiste n’était pas présent au plateau" et que le tournage s’est fait dans "l’amour et sans les obstacles psychologiques dressés d'habitude par l’illusion de la célébrité". Fatima Zahra Bennacer, appréciée pour sa force d’expression qualifiée d’"explosive" par beaucoup, notamment dans les rôles composés, souligne que son caractère y est pour quelque chose.

"Mon caractère impulsif m’entraîne dans des états de tension. Parfois, j’éprouve des difficultés à faire la distinction entre le rôle et la vie réelle. Je suis très naturelle et quand je travaille sur un rôle, je m’y applique énormément au point de donner plus qu’il ne faut". C’est d’ailleurs cet état d’âme qui la pousse à s’isoler pendant le tournage et qui lui coûte, parfois, l’incompréhension de son entourage. Après une filmologie riche en œuvres avec des réalisateurs de générations et styles différents, Fatima Zahra Bennacer confie que son grand rêve est de jouer le rôle d’une "chikha" dans le grand écran. "Cela peut paraître choquant, mais je rêve du rôle d’une chikha telle que gravée dans ma mémoire d’enfance, à savoir cette artiste respectueuse, militante et femme dans son foyer. C’est peut-être dû à mes origines d’Abda, région d’où ma mère est issue. C’est peut-être un appel des racines", confie-t-elle.

RA---TRA.

MY.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...