19ème session de la Haute commission mixte maroco-tunisienne

Menara avec map / .
19.06.2017
17h53
Partager Version imprimable Commenter (0)
Saad Eddine El Othmani s’entretient avec son homologue tunisien Youssef Chahed, le 19 juin 2017 à Rabat | Ph: MAP
Saad Eddine El Othmani s’entretient avec son homologue tunisien Youssef Chahed, le 19 juin 2017 à Rabat
La 19ème session de la Haute commission mixte maroco-tunisienne s'est réunie, lundi à Rabat, dans la perspective d’enrichir le cadre juridique organisant les relations bilatérales.

Cette session, présidée par le Chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani et son homologue tunisien Youssef Chahed, vise à promouvoir les relations entre le Maroc et la Tunisie afin de les hisser au niveau des aspirations et objectifs escomptés, à travers la ratification de plusieurs documents juridiques relatifs aux domaines économiques et aux ressources humaines.

Les travaux de cette commission ont été marqués par la signature de plusieurs conventions bilatérales relatives notamment à l’emploi, la formation professionnelle, la promotion de l’exportation et l’investissement.

A cette occasion, M. El Othmani a indiqué que cette session s'inscrit dans le cadre du processus de concertation et de coordination entre les deux pays et une occasion d’évaluer le niveau "distingué" des relations bilatérales, soulignant l'importance de déployer davantage d’efforts et d'entreprendre de nouvelles initiatives à même de donner une nouvelle impulsion aux relations économiques.

Les relations historiques liant le Maroc et la Tunisie incitent les deux pays à les développer davantage, a indiqué M. El Othmani, soulignant que la visite du Roi Mohammed VI en Tunisie en 2014 a donné ses fruits et montré l'intérêt que porte le Souverain pour la promotion des relations entre les deux pays.

Par ailleurs, M. El Othmani s'est félicité du niveau de la coopération sécuritaire entre les deux pays qui font face aux mêmes défis, tout en mettant l'accent sur la convergence de vues entre le Maroc et la Tunisie sur de nombreux sujets, en particulier les questions concernant l'Afrique et le monde arabe.

"Les secteurs privés marocain et tunisien jouent un rôle important dans le développement des relations économiques", a-t-il ajouté, réitérant la volonté du Maroc d'assurer toutes les formes d'appui politique nécessaire pour garantir le développement de ce secteur et le hisser au niveau d’intégration entre les deux pays de manière à en faire un exemple à suivre dans la région.

De son côté, le chef du gouvernement tunisien a salué le processus de réformes et de modernisation que connaît le Maroc sur tous les niveaux et dans tous les domaines, grâce à la conduite sage du Roi, ce qui a permis au Royaume d'occuper une place distinguée à l’échelle régionale et internationale.

M. Chahed a saisi cette occasion pour saluer de nouveau le retour du Maroc frère à l’Union africaine (UA), affirmant que la Tunisie est convaincue que ce retour servira l'action africaine commune et soutiendra le processus d’intégration et de complémentarité maghrébines ainsi que "la réalisation du rêve de nos peuples qui date de plus d’un siècle".

Il a ajouté que le renforcement de la coopération entre la Tunisie et le Maroc contribuera non seulement à la consolidation des relations fraternelles et à la réalisation des intérêts communs des deux pays, mais également à servir de véritable levier pour soutenir l'action maghrébine commune au service de la région.

De même, M. Chahed a réitéré la volonté de son pays de donner une nouvelle impulsion aux relations bilatérales, à travers un travail commun pour diversifier ces relations et les élargir de manière à couvrir les différents domaines et secteurs promoteurs.

"La réunion d’aujourd’hui est un cadre important pour l’évaluation des différents aspects de la coopération bilatérale et une opportunité pour l’améliorer, élargir son socle et actualiser ses cadres juridiques afin d’instaurer une nouvelle étape des relations de coopération à la hauteur des capacités et des compétences prometteuses des deux pays pour répondre aux aspirations des peuples de la région pour la solidarité, le partenariat et un avenir meilleur", a-t-il dit.

M. Chahed a noté que les mutations rapides et les crises qu’ont connues plusieurs pays de la région sont devenues une source de menace globale qui nécessite plus que jamais une intensification de la coordination bilatérale sur les plans maghrébin, arabe, africain et méditerranéen, ainsi qu'au niveau des différents fora internationaux, afin de renforcer la résilience des deux pays et leur contribution au renforcement de la sécurité, de la stabilité et du développement de la région ainsi qu'en matière de lutte contre le terrorisme.

Le chef du gouvernement tunisien s’est dit satisfait de l’évolution du volume des échanges commerciaux entre les deux pays en 2016, bien qu'il reste en deçà des aspirations et des capacités des deux pays, soulignant la détermination de la Tunisie d'œuvrer de concert avec le Maroc pour faire augmenter le volume de leurs échanges commerciaux de manière à en refléter le véritable potentiel.

Il a noté que son pays aspire à tenir dans les brefs délais la deuxième session du Forum maroco-tunisien des hommes d’affaires au Maroc, pour donner à la communauté d'affaires des deux pays l’occasion de s’arrêter sur les opportunités de développement des relations bilatérales et de conforter les efforts déployés par les deux gouvernements afin de franchir une nouvelle étape de coopération dans les domaines du commerce, des services, de l’agriculture, de l’industrie, de l’énergie, de la santé, du tourisme et d’autres secteurs prometteurs.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...