La presse savoure la victoire des Lions de l'Atlas

Menara.ma / MAP
13.11.2017
16h04
Partager Version imprimable Commenter (0)
L'équipe nationale de fooball, le 11 novembre 2017 à Abidjan | Idrissi Mohsine
L'équipe nationale de fooball, le 11 novembre 2017 à Abidjan
La presse parue ce lundi a salué la victoire des Lions de l'Atlas par 2 buts à 0, face à leurs homologues ivoiriens à Abidjan, synonyme d'une cinquième participation en Coupe du Monde (Russie-2018).

"On y est!" "Mille mercis les gars" ou encore en russe "Spasibo", lit-on sur les Unes de certaines publications qui voient en cette qualification une belle prestation accomplie avec brio.

Dans des reportages illustrés par de belles photos des liesses du public marocain dans les différentes villes du Royaume et du monde suite à cette qualification tant attendue, les journaux affirment que le Maroc, qui avait raté quatre éditions d’affilée de la plus prestigieuse complétion du ballon rond, a lavé l'affront en dominant la Côte d'Ivoire sur son territoire et devant son public par 2 buts à 0.

Dans ce sens, "L'Opinion" écrit qu'"après 20 ans d'absence, les Lions de l'Atlas rejoignent le gotha mondial du football après leur victoire méritée face à la Côte d'Ivoire à Abidjan". Cette qualification, indique le quotidien, sera bénéfique pour le football marocain qui est en voie de restructuration, grâce à de jeunes joueurs évoluant au haut niveau tels Hakimi, Bouffal et Harit. Son confrère "Le Matin" décrit, en texte et images, l'accueil grandiose qui a été réservé à la délégation marocaine à son retour au Royaume. Déjà choyés par les 6.000 fans présents au stade Félix Houphouet-Boigny, les joueurs d'Hervé Renard ont été accueillis par une foule en transe qui a entonné l'hymne national et félicité l'équipe avec ferveur.

"Le Matin" a, en outre, mis en avant le rôle important d'Hervé Renard, deuxième français à qualifier le Maroc en Coupe du monde, après Henri Michel en 1998.

"Libération" s'arrête, de son côté, sur les félicitions chaleureuses adressées par le Roi Mohammed VI aux membres de l'équipe nationale pour cette qualification. "Le Souverain s'est ainsi entretenu au téléphone avec l'entraîneur de l'équipe nationale, Hervé Renard, et le capitaine Mehdi Benatia, auxquels SM le Roi a exprimé Sa joie pour le grand exploit réalisé par la sélection nationale, ainsi que Ses sincères compliments aux joueurs et aux staffs technique et administratif qui ont su donner le meilleur d'eux-mêmes et accomplir un parcours excellent couronné par cette grande réalisation".

Pour sa part, "Al Montakhab" s'est arrêté sur les propos révélateurs d'Hervé à ses joueurs avant le match décisif contre la Côte d'Ivoire.

Le sélectionneur national a ainsi dit à ses joueurs: "après les générations 1970, 1980 et 1990 qui ont écrit l'histoire, le témoin vous a été remis pour faire vibrer de nouveau toute une nation". Même son de cloche chez la presse électronique qui a consacré la part des lions à cette belle qualification.

"Al Huffington Maroc" décrit, en vidéos, les diverses scènes de joie collectives dans les rues du Maroc et du monde entier, après cette victoire et cette qualification. "Les chants des supporters de l'équipe nationale ont ainsi résonné à Paris, Bruxelles et New York, villes où la communauté marocaine est très présente", observe le journal en ligne.

"Hespress.com" se fait, quant à lui, l'écho des souhaits du sélectionneur français du Maroc Hervé Renard, qui, interrogé lors d'une conférence de presse à Abidjan, sur le tirage au sort du Mondial en décembre, a répondu qu'"il aimerait rencontrer la France à la Coupe du monde".

"Le360.ma" a, de son côté, mis en avant les déclarations d'Hervé Renard qui s'est dit confiant quant aux chances du Maroc dans le Mondial.

Le coach français a, dans ce sens, exprimé sa confiance en le potentiel de son équipe, "capable de faire des merveilles en Russie", eu égard à un effectif qui comprend des éléments évoluant dans les meilleurs clubs européens et qui sont capables de gérer des matchs de Coupe du monde. "Febrayer.com" indique que la La Ligue espagnole de" football a salué la bonne prestation des joueurs marocains évoluant dans la Lige, mettant en exergue le performance de Nordin Amrabat, sociétaire de Léganes, qualifié selon l'instance dirigeante du football espagnole comme le bourreau de la Côte d'Ivoire "Quid.ma" rapporte, pour sa part, les propos d'Hervé Renard qui se dit "heureux que le drapeau du Maroc revienne à la Coupe du Monde". "Lorsque j'ai pris mes fonctions, j'ai dû changer l'état d'esprit des supporters marocains puisque le Maroc n'a pas réussi à se qualifier pour la CAN et Coupe du Monde", a déclaré le double champion d'Afrique.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...