Accidents de la route: Baisse de 1,38% du nombre de morts en 9 mois

Menara avec map / .
17.11.2017
16h43
Partager Version imprimable Commenter (0)
Accident de la circulation | Ph: Mahdi/Archives
Accident de la circulation
Le nombre de morts dans les accidents de circulation, au cours des neuf premiers mois de l'année 2017, a baissé de 1,38%, par rapport à 2016.

C’est ce qu’a indiqué le secrétaire général du ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Khalid Cherkaoui, ce vendredi à Rabat. Cette période a été également marquée par une baisse de 1,90% du nombre des accidents mortels, a-t-il affirmé lors d'une rencontre de formation, tenue dans le cadre d'un appel à projet lancé par le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC).

En revanche, le nombre des accidents a augmenté de 9,95% par rapport à la même période de l'année précédente, au même titre que les nombres des blessés graves (1,84%) et des blessés légers (8,2%), a-t-il précisé.

"Le grand défi à relever est d'encadrer le comportement des usagers de la route, afin de réaliser les objectifs de la nouvelle stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 qui devrait réduire de 25% le nombre de morts sur les routes nationales au cours des cinq prochaines années et de 50% à l’horizon 2025", a souligné M. Cherkaoui.

M. Cherkaoui a appelé, dans ce cadre, les différents acteurs associatifs œuvrant dans ce domaine à focaliser leurs actions sur les cinq enjeux relatifs aux piétons, aux motocyclistes, aux accidents impliquant un seul véhicule, au transport professionnel ainsi qu'aux accidents dont sont victimes les enfants de moins de 14 ans, saluant le rôle des associations en matière de sensibilisation, étant donné qu'un nombre important de ces accidents sont liés essentiellement aux comportements non-responsables de certains usagers de la route.

Pour sa part, le secrétaire permanent du CNPAC, Nacer Boulaajoul a fait savoir que cette journée de formation vise à lancer un processus de collaboration avec la société civile, mettant en exergue son rôle crucial dans l'accompagnement des efforts du ministère de tutelle et le CNPAC, visant à réduire le taux de mortalité sur les routes nationales.

Cette rencontre de formation se veut également une occasion pour capitaliser les acquis réalisés avec les composantes de la société civile en termes de collaboration, ainsi que d’assurer un appui technique, financier et logistique pour ces associations dans le cadre de conventions de partenariat, a précisé M. Boulaajoul.

De même, cette réunion s'inscrit dans le cadre de l’accompagnement de la stratégie nationale de sécurité routière, en impliquant d’avantage les composantes de la société civile de manière à rendre les citoyens plus responsables et plus respectueux du code de la route, a-t-il conclu. Dans le cadre de cette formation, des conventions seront signées avec 80 associations qui ont été sélectionnées, suite à l'appel à projet lancé par la CNPAC dans le domaine de la sécurité routière.

En vertu de ces accords, le CNPAC s'engage à appuyer les différentes actions organisées à l’échelle locale, régionale et nationale, par ces associations, afin de les aider à bien mener leurs initiatives et développer davantage le réseau d’associations s'activant dans le domaine.

 

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...