Le Maroc réélu à la présidence de l'Union africaine de la mutualité

Menara avec map / .
07.12.2017
16h46
Partager Version imprimable Commenter (0)
Le président de la MGPAP, Abdelmoula Abdelmoumni | Ph: Mahdi
Le président de la MGPAP, Abdelmoula Abdelmoumni
Le Maroc a été réélu à l’unanimité, pour un troisième mandat consécutif, à la présidence de l’Union africaine de la mutualité (UAM).

Le Maroc a été réélu à l’unanimité, pour un troisième mandat consécutif, à la présidence de l’Union africaine de la mutualité (UAM), en la personne d’Abdelmoula Abdelmoumni, Président de la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques (MGPAP), lors de l’Assemblée générale de l’UAM tenue dimanche dernier à Rabat.

L’Assemblée générale a également élu le Malien Babasa Djikine, premier vice-président de l’Union et le sénégalais Babacar Ngoum, deuxième vice-président, tandis que l’Ivorienne Clarisse Mayo Mahi a conservé son poste de Secrétaire générale de l’instance, a indiqué jeudi un communiqué de l’UAM dont le siège est à Rabat.

Pour sa part, le Camerounais Tyoumoula Augustine a été élu Secrétaire général adjoint tandis que le Burkinabé Sempro Victor, la Comorienne Fatima Momgui et le Marocain Abdelaziz Belfatmi ont été élus respectivement trésorier, trésorier adjoint et trésorier suppléant, ajoute la même source.

M. Abdelmoumni, qui a été élu la première fois en 2009 dans la capitale camerounaise Yaoundé, a estimé que l’élection du Maroc pour la troisième fois consécutive à la tête de cette instance panafricaine témoigne de la place de choix qu’occupe le Royaume au sein du continent africain, en particulier après son retour à l’Union africaine en janvier 2017 grâce aux efforts consentis par le Roi Mohammed VI.

L’UAM est résolument engagée à intensifier la coopération sud-sud à travers l’échange d’expériences et d’expertises en matière de mutuelle pour hisser l’action de la sécurité sociale et de la mutualité dans le continent et contribuer pleinement au capital immatériel au niveau africain, a-t-il ajouté.

Il a également fait savoir que l’année 2018 sera couronnée par la création de l’Union internationale de la mutualité qui siègera à Genève. Cette structure mondiale est certes le fruit de la coopération sud-sud entre l’UAM et l’Organisation des mutuelles des Amériques (ODEMA).

L’Assemblée générale a adopté le règlement financier et le schéma de la gouvernance financière, administrative, comptable et du budget prévisionnel outre les rapports financier et moral, ainsi que la Charte de gouvernance pour les responsables de l’UAM et des mutuelles affiliées à l’Union.

L’UAM, composée de 20 pays africains dont 12 ont adopté ses statuts, bénéficie du statut d’observateur au sein de l’Organisation internationale du travail.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...