A Pékin, El Othmani appelle à renforcer la coopération sino-africaine

Menara.ma / .
05.09.2018
09h08
Partager Version imprimable Commenter (0)
Le Chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani, le 12 octobre 2017 à Skhirate. | Ph: MAP
Le Chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani, le 12 octobre 2017 à Skhirate.
Le Chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani a appelé, mardi à Pékin, à renforcer la coopération sino-africaine afin de "relever les défis qui menacent le continent".

Le Chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani a appelé, mardi à Pékin, à renforcer la coopération sino-africaine afin de "relever les défis qui menacent le continent, notamment le terrorisme transfrontalier, la migration, le crime organisé et les changements climatiques".  

Selon un communiqué du département du chef du gouvernement, M. El Othmani, qui s'exprimait lors du 3ème sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine, a affirmé qu'il est possible de contrecarrer les défis qui menacent l'Afrique "grâce à la détermination du continent, ainsi qu'à l'aide et au soutien de ses partenaires sincères", indiquant que le système international connaît des changements profonds, que ce soit au niveau des parties qui l'influencent ou les moyens de sa gestion.

Même si l'Afrique a adhéré, depuis des décennies et de façon volontaire, à un ensemble important de fora de coopération bilatérale et continentale, le Forum sur la coopération sino-africaine occupe une place particulière, a-t-il fait savoir, soulignant que le sommet de Pékin "va impulser les relations, en s'appuyant, à cet effet, sur la coopération et le respect mutuel, ainsi que sur la volonté et l'engagement des États membres à renforcer et améliorer ces liens", a rapporté le communiqué.

M. El Othmani a également souligné que le Maroc, "membre actif et responsable au sein de ce Forum, engagé dans les affaires du continent africain et avide d'un système économique plus juste et équitable, est satisfait du progrès enregistré dans l'exécution et le suivi du plan d'action 2016-2018".

Il a aussi exprimé "l'estime du Royaume du Maroc à l'égard de la République populaire de Chine, pour avoir veillé à faire de ce forum une rencontre unique et distinguée de par sa philosophie, les modes de sa gestion, ses mécanismes, ses objectifs et ses orientations, mais aussi de par la nature de son output".

Le Chef du gouvernement a qualifié le forum d'"une plateforme d'échange, de dialogue et de coopération privilégiée", qui constitue "un cadre propice pour enrichir les éléments stratégiques des relations sino-africaines et élargir les perspectives de coopération effective entre les deux parties".

Il a, à cette occasion, adressé ses remerciements au président chinois pour ses huit initiatives aux caractères économique et social importants, annoncées lors de son discours d'ouverture du sommet, estimant que cette initiative a donné à la coopération sino-africaine une dimension pragmatique et de développement.

Les relations économiques et échanges commerciaux entre le Maroc et la Chine ont connu une croissance remarquable au cours des dernières années. La Chine est ainsi le troisième exportateur au Royaume et les échanges commerciaux bilatéraux ont augmenté de 50% lors de ces trois dernières années. La Chine a également investi, depuis plusieurs années, dans un nombre imposant de projets au Maroc, qui est le deuxième pays africain à attirer le plus d'investissements chinois.

Le Maroc prend part au 3ème sommet du Forum sur la coopération sino-africaine dont les travaux ont débuté lundi à Pékin, avec une importante délégation conduite par le Chef du gouvernement. Les débats de ce sommet de deux jours, tenu sous le signe "Vers une communauté plus forte avec un destin commun et un partenariat profitable à tous", portent notamment sur les moyens de renforcer la coopération entre la Chine et le continent africain dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant et à la lumière des nouveaux développements sur la scène mondiale.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...