Vague de froid: L'opération Riaya lancée en faveur des zones touchées

Menara avec map / .
16.11.2018
08h08
Partager Version imprimable Commenter (0)
Un village marocain sous la neige | Ph: Archives
Un village marocain sous la neige
Le ministère de la Santé a lancé, jeudi, l'opération Riaya 2018-2019 visant à assurer la couverture sanitaire aux habitants des zones touchées par la vague de froid et les chutes de neige.

Lancée en application des hautes instructions du Roi Mohammed VI, cette opération se tient du 15 novembre au 30 mars prochain avec comme objectif d'assurer la continué des services sanitaires dans ces régions, conformément aux orientations du plan "Santé 2025", notamment son volet relatif au renforcement des établissements de soins de santé primaire et du réseau d'établissements médico-sociaux et au développement de la santé mobile en milieu rural.

Intervenant lors d'une cérémonie organisée à Rabat à cette occasion, le ministre de la Santé, Anas Doukkali a présenté les mesures prises par son département dans ce cadre, soulignant que cette opération cible 28 provinces relevant de 7 régions, avec comme but de garantir une meilleure prise en charge des habitants des zones lointaines, à travers des services sanitaires de proximité et le renforcement des services sanitaires de base, préventifs et de sensibilisation dispensés au niveau des centres de santé.

Cette opération vise également à intensifier les activités des unités médicales mobiles dans les points de rassemblement des habitants identifiés au niveau de ces régions et à garantir la prise en charges des cas détectés, via les caravanes médicales spécialisées et les hôpitaux de référence désignés dans la mesure d'assurer le traitement des cas urgents, a noté le ministre.

Afin de mener à bien cette opération, des mesures ont été prises pour garantir la disponibilité des ressources humaines, des équipements et des moyens de transport au niveau de 360 centres de santé relavant des zones concernées pour l’accueil et la prise en charge des patients, avec comme but d'effectuer 4.248 visites de terrain par les unités médicales mobiles, a-t-il expliqué.

De même, a-t-il précisé, 163 caravanes médicales spécialisées seront organisées, en plus de la mise en place d'un système de coordination entre les unités médicales mobiles, le système d'urgence provincial et ces caravanes, avec la possibilité de recours au transport par hélicoptère en cas de besoin.

Il sera aussi procédé à la désignation des établissements sanitaires de référence, la mise en place d'un système de référence et de contre-référence dans les provinces ciblées, la mobilisation d'un hôpital mobile et la mise en place des mécanismes de coordination avec les partenaires dans les centres de santé concernés, a fait savoir M. Doukkali.

Il a assuré que, pour la réalisation des objectifs escomptés, le ministère mobilisera 2.478 professionnels de santé relevant du corps médical et administratif, ainsi que des équipements bio-médicaux, à savoir l'échographie, des laboratoires médicaux des analyses mobiles, des fauteuils dentaires et des équipements de mesure de l'acuité visuelle. Les moyens de transport seront appuyés par des unités médicales mobiles et des ambulances, ainsi que l'option de transport par hélicoptère en cas de besoin.

Et de conclure que le ministère a consacré un budget exceptionnel de 5 millions de DH pour les médicaments et le matériel médical et 800.000 DH pour couvrir les besoins en gasoil et en maintenance des unités mobiles.

Cette opération ciblera les provinces de Chefchaouen, Larache, Ouazzane et Al Hoceima (Tanger-Tétouan-Al Hoceima), Figuig, Taourirte, Driouech, Oujda-Angad, Jerada et Guercif (l'Oriental), Beni Mellal, Azilal et Khénifra (Béni Mellal-Khénifra), Midelt, Ouarzazate, Tinghir, Zagora et Errachidia (Daraâ-Tafilalet), Boulmane, Sefrou, Ifrane, Taza et Taounate (Fès-Méknes), Taroudante, Chtouka Aït Baha et Tata (Souss-Massa) et Al-Haouz, Chichaoua (Marrakech-Safi).

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...