22 morts, dont des enfants, dans un attentat à Manchester

Menara.ma / ;
23.05.2017
08h17
Partager Version imprimable Commenter (0)
L’attaque, commise par un homme seul, selon la police britannique, a eu lieu à la fin d’un concert de la chanteuse Ariana Grande.

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l'issue d'un concert pop lundi soir à Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre, l'attaque la plus meurtrière visant le Royaume-Uni depuis douze ans.

L'auteur de l'attaque est mort en faisant détonner un engin explosif, a indiqué mardi matin la police en évoquant un "acte terroriste".

Selon la police des transports de Manchester, la puissante explosion a eu lieu dans le foyer de la Manchester Arena, une salle de 20.000 personnes, à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande vers 22H30 (21H30 GMT) lundi.

La ministre de l'Intérieur Amber Rudd a dénoncé une "attaque barbare visant délibérément parmi les plus vulnérables de notre société: des jeunes et des enfants sortis pour aller voir un concert pop".

L'explosion a provoqué des scènes de panique dans la salle de concert, mais aussi dehors, où des parents attendaient la sortie de leurs enfants.

"Il y avait beaucoup d'enfants et d'adolescents comme ma fille au concert. C'est juste tragique", a déclaré à l'AFP Stephanie Hill, venue assister au concert avec sa fille Kennedy.

"Nous étions en train de quitter la salle après le concert d'Ariana Grande vers 22H30 (21H30 GMT) lorsqu'on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde, et tout le monde essayait de fuir", a raconté Majid Khan, 22 ans, à l'agence britannique Press Association.

"Tous les gens qui étaient de l'autre côté de la salle de concerts où le bang a été entendu sont soudain venus vers nous en courant et ils essayaient de sortir, donc ça bloquait", a-t-il ajouté. "C'était la panique".

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...