Irak: 21 ans de prison pour un ministre irakien remis par Interpol

Menara.ma / .
13.02.2018
09h11
Partager Version imprimable Commenter (0)
Un ancien ministre irakien, remis récemment aux autorités irakiennes par l'Interpol, a été condamné lundi à 21 ans de prison pour "forfaiture et prévarication", selon une source gouvernementale.

Il s'agit du ministre du Commerce dans le gouvernement de l'ancien Premier ministre irakien Nouri Al Maliki, Abdel Falah Soudani. Il a été condamné par deux fois à sept ans de prison "pour négligence dans l'exercice de ses fonctions" par un tribunal correctionnel de Bagdad chargé de la lutte contre la corruption, précise-t-on de même source.

Il a également écopé de sept années supplémentaires de réclusion pour "prévarication".

L'ancien ministre est poursuivi dans six autres procès. Déjà condamné par contumace dans le passé pour certaines de ces affaires de corruption, il doit être rejugé maintenant qu'il est en Irak, selon la loi irakienne.

M. Soudani, âgé de 70 ans et possédant également la nationalité britannique, a été ministre du Commerce de 2006 à 2009 après l'invasion américaine de l'Irak en 2003. Durant son mandat, un scandale de cargaisons importées de thé frelaté avait éclaté et c'est notamment pour cela qu'il avait été condamné.

Limogé et inculpé par la justice irakienne, il avait été arrêté en 2009 alors qu'il tentait de fuir le pays, avant d'être libéré contre une caution de 43.000 dollars dans l'attente de son procès mais avait réussi à prendre la fuite.

Placé sur la liste des personnes recherchées par Interpol depuis juin 2014, cet ancien ministre du parti chiite Daawa, celui de l'actuel chef de gouvernement Haider El Abadi, avait été arrêté à l'aéroport international de Beyrouth en septembre dernier.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...