ONU : l'Algérie attise le séparatisme en Afrique

Menara.ma
20.10.2018
11h28
Partager Version imprimable Commenter (0)
Siège de l'ONU à New York | Ph: Archives
Siège de l'ONU à New York
En plus de son hostilité avérée à l’égard du Maroc, il semblerait que l’Algérie ait décidé d’élargir ses manœuvres sournoises et déstabilisatrices au reste du continent africain

Et plus particulièrement à l’Afrique de l’Ouest et du Centre. En effet, un incident révélateur intervenu lors des débats de la 4è Commission de la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies a mis à nu les agissements sournois de l’Algérie, et a suscité l’indignation et l’agacement des nombreuses délégations auprès de l’ONU.

A la surprise générale, deux individus ramenés par l’Algérie et inscrits en tant que pétitionnaires pour prêcher les thèses fallacieuses de l’Algérie sur la question du Sahara marocain, se sont révélés être des séparatistes camerounais venant pour plaider l’indépendance de la soi-disant « république d’Ambazonie », région anglophone frontalière avec le Nigéria voisin.

L’intention de ces individus et de leur pourvoyeur financier, l’Algérie, est claire et irréfutable. Ces derniers, tout en prétextant vouloir plaider les thèses fallacieuses de l’Algérie sur le Sahara marocain, visaient en réalité à introduire dans les débats la question de l’indépendance de l’entité chimérique d’Ambazonie, située dans une région hautement sensible, à cheval entre l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale.

La participation de ces individus n’est heureusement pas passée inaperçue, et pour cause, ils avaient déjà tenté d’intervenir l’année passée en utilisant le même subterfuge, sans succès, grâce à la vigilance de la délégation camerounaise et de la solidarité africaine à cet égard.

La Mission Permanente du Cameroun a saisi officiellement les Nations-Unies et le Groupe Africain pour empêcher cette supercherie. Ainsi, malgré l’insistance en coulisse de la délégation algérienne pour permettre à ces séparatistes d’être auditionnés par la 4è Commission, la délégation camerounaise a réussi à déjouer les tentatives de l’Algérie.

Il y a des faits indéniables que toutes les paroles de la diplomatie algérienne ne peuvent nier. Leur obsession hégémonique se révèle jour après jour. L’Algérie qui prêche à qui veut l’entendre qu’elle défend les intérêts de l’Afrique soutient en réalité le séparatisme en Afrique du Nord, au Sahel, et maintenant en Afrique de l’Ouest et Centrale.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...