Hausse du flux migratoire entre la Grèce et la Turquie

Menara.ma / .
16.11.2018
12h57
Partager Version imprimable Commenter (0)
Un bateau gonflable en surcharge, transportant des migrants syriens, atteint les côtes grecques en provenance de la Turquie, le 15 août 2015 | Ph: AFP
Un bateau gonflable en surcharge, transportant des migrants syriens, atteint les côtes grecques en provenance de la Turquie, le 15 août 2015
Le flux migratoire entre la Grèce et la Turquie a enregistré une hausse de 14 % sur un an, a affirmé jeudi à Athènes le ministre grec de la Politique migratoire, Dimitris Vitsas.

Le nombre des immigrés ayant passé par la frontière terrestre greco-turque (nord-est), de janvier à mi-novembre, s'élève à 14.250 personnes, contre 5.500 durant la même période en 2017, a précisé le ministre.

Quant à la frontière maritime entre les deux pays, 28.000 personnes ont franchi la mer Egée depuis les côtes occidentales turques et sont arrivées sur les îles grecques, contre 30.500 l'année dernière, a-t-il poursuivi.

"Nous essayons de nous préparer pour parer à toute éventualité en excluant toutefois une situation similaire à celle de 2015 quand un million de personnes étaient passées en Europe", a souligné M. Vitsas, rappelant que le pacte signé, en mars 2016, entre Ankara et l'Union européenne a limité d'une manière significative le flux migratoire depuis la Turquie, mais une reprise a commencé à apparaître cette année.

Quelque 65.000 migrants et réfugiés vivent actuellement en Grèce, dont 20.000 dans des camps installés sur les îles du pays.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...