Les eurodéputés pour l'adoption de visas humanitaires européens

Menara.ma / .
04.12.2018
08h41
Partager Version imprimable Commenter (0)
Des familles de migrants à leur arrivée le 6 septembre 2015 à la gare de Munich en Allemagne | Ph: AFP
Des familles de migrants à leur arrivée le 6 septembre 2015 à la gare de Munich en Allemagne
Les eurodéputés, réunis lundi en commission, ont exhorté les pays membres de l'Union européenne (UE) à mettre en place des visas humanitaires pour réduire le nombre de morts parmi les réfugiés.

Les demandeurs d'asile devraient pouvoir demander des visas humanitaires dans les ambassades et consulats de l’UE à l'étranger, afin de se rendre en Europe en toute sécurité, ont plaidé les députés de la commission des libertés civiles au Parlement européen.

Ces derniers ont décidé de demander à la Commission européenne de déposer, d'ici le 31 mars 2019, une proposition législative établissant un visa humanitaire européen, prévoyant que les titulaires d'un tel visa pourraient accéder au territoire de l’UE - uniquement à l'État membre délivrant le visa - aux seules fins de présenter une demande de protection internationale.

Les membres de la commission déplorent le manque de cadre harmonisé au sein de l’UE en termes de procédures d'entrée protégées pour les personnes en quête de protection internationale, estimant qu'en raison d’options juridiques insuffisantes, 90% des personnes bénéficiant d’un statut de réfugié ou d’une protection subsidiaire seraient arrivées dans l'Union par des moyens irréguliers.

Selon la commission parlementaire, les visas humanitaires contribueraient à faire face au nombre "intolérable" de morts en Méditerranée et sur les routes migratoires vers l'UE (au moins 30 000 personnes ont perdu la vie aux frontières européennes depuis 2000), à lutter contre la traite d’êtres humains et à mieux gérer les arrivées, la réception et le traitement des demandes d'asile.

"Après plus de quatre ans de négociations très difficiles, nous avons devant nous une nouvelle (et peut-être dernière) chance d’obtenir l’adoption des visas humanitaires européens ", commente l'eurodéputé Juan Fernando López Aguilar, rapporteur du texte.

Et d'ajouter "nous devons faire plus pour aider ces gens dans le besoin, car il n’existe à l’heure actuelle clairement pas assez de passages légaux et sûrs vers l’UE pour ceux qui sont en quête d’une protection internationale."

Cette initiative législative doit encore faire l'objet du vote du Parlement européen dans son ensemble lors de la session plénière de décembre.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...