CAF: Malgré sa défaite à Pretoria, le WAC garde espoir

MAP / .
17.09.2017
20h11
Partager Version imprimable Commenter (0)
Le Wydad de Casablanca (WAC) s'est incliné face au club sud-africain de Mamelodi Sundowns sur le score étriqué de 1-0 en quarts de finale aller de la Ligue des Champions de la CAF .

Malgré sa défaite dimanche à Pretoria en quarts de finale aller de la Ligue des Champions de la CAF face au club sud-africain de Mamelodi Sundowns sur le score étriqué de 1-0, le Wydad de Casablanca (WAC) garde intactes ses chances de qualification pour les demi-finales de cette compétition.

La rencontre, disputée sur la pelouse du stade Lucas Masterpieces Moribe, situé dans les faubourgs de la capitale sud-africaine, sud-est déroulée sous la signe de la prudence, les deux équipes ne voulant pas prendre de risque en particulier à l’entame du match. Le club casablancais, entrainé par Houcine Amouta, a su bien gérer la rencontre grâce à une défense sereine et bien organisée autour de Brahim Nakache.

Ce milieu défensif a été un véritable rempart qui a fait échoué les attaques de l’équipe sud-africaine, menée par le virevoltant Tau et le joueur de pointe colombien Castro Cortes. Ces deux joueurs ont créé de nombreux problèmes pour la ligne de défense du WAC, restée imperturbable durant la première période du match.

Le WAC aurait pu exploiter la situation dont a fait preuve la défense sud-africaine, surtout suite à une attaque éclaire conduite par Nakache, mais mal-exploitée par l’ailier Ounajem. En deuxième période, le coach marocain a gardé le même système jeu prudent, avec un renforcement du milieu de terrain pour contrer les infiltrations de la ligne d’attaque sud-africaine, de plus en entreprenante.

Après des attaques sporadiques de part et d’autre, les Sud-Africains sont parvenus à faire la différence à la 66e minute par l’intermédiaire de l’Ivoirien Yannick Zakri, entré en jeu à  la pause أ  la place de Sibusiso Vilakazi. Piqués au vif après  ce but intervenu suite d’ un manque de concentration de la défense wydadie, les protégés de Amouta ont essayé de revenir dans le match, multipliant les attaques sans pour autant parvenir à égaliser.

Le match retour, qui aura lieu samedi prochain أ  Rabat, s’annonce ainsi très difficile pour les deux clubs, en particulier les Casablancais, déterminés à  remonter le score du match aller et offrir au grand public casablancais et marocain une qualification très attendue pour les demi-finales de la prestigieuse Ligue des Champions africaine.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...