Ligue des champions: le Real survit à la remontada de la Juventus

Menara avec agences / .
12.04.2018
09h51
Partager Version imprimable Commenter (0)
Un penalty controversé de Cristiano Ronaldo a atténué la défaite du Real Madrid contre la Juventus (3-1) et préservé in extremis la qualification du tenant pour les demi-finales de Ligue des champions

Cette fois, pas de remontada! Un penalty controversé de Cristiano Ronaldo a atténué la défaite du Real Madrid contre la Juventus (3-1) et préservé in extremis la qualification du tenant pour les demi-finales de Ligue des champions, après un quart retour incroyable, improbable, irrespirable.

Au lendemain de l'humiliation infligée par l'AS Rome au FC Barcelone (3-0), l'Italie a failli surprendre encore l'Espagne: au stade Santiago-Bernabeu, des buts de Mario Mandzukic (2e, 37e) et Blaise Matuidi (61e) ont effacé l'avantage de trois buts (3-0) acquis à l'aller à Turin par l'équipe double championne d'Europe en titre.

Et dans le temps additionnel, alors qu'on filait vers la prolongation, Benatia a bousculé Lucas Vazquez après une remise de la tête de Ronaldo. Penalty polémique sifflé par l'arbitre, qui a exclu dans la foulée Gianluigi Buffon pour contestation, et but (90e+7) de l'intraitable "CR7", son 15ème cette saison et son 120ème en 150 matches de C1.

"Cet arbitre n'a pas de cœur. Il a un sac poubelle à la place du cœur. Si tu n'as pas de personnalité et de courage, tu vas en tribunes regarder le match avec ta femme et un Sprite", a amèrement lancé Buffon après la rencontre, peut-être la dernière de sa carrière en Europe.

Le Real, lui, continue sa route, même si le quotidien catalan Sport s'est empressé de taxer ce match de "vol du siècle". Voilà la "Maison blanche" qualifiée pour sa huitième demi-finale de C1 consécutive...

Munich reste muet contre Séville mais se qualifie

Au terme d'un match parfaitement contrôlé, le Bayern Munich a tenu le nul 0-0 contre Séville mercredi soir et s'est logiquement qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions, validant son succès 2-1 du match aller en Espagne.

Il n'aura finalement manqué que des buts pour que le spectacle soit tout à fait agréable, car la partie a été animée, les occasions nombreuses pour le Bayern, et l'espoir présent presque jusqu'au bout pour Séville.

Eliminés l'an dernier en quart de finale par le Real Madrid, futur vainqueur, les Allemands retrouvent donc les demi-finales de Ligue des champions pour la sixième fois en sept ans.

Accessoirement, ils restent aussi la seule équipe en Europe à pouvoir encore réaliser un triplé coupe/championnat/Ligue des champions, depuis l'élimination mardi de Barcelone.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...