Ligue des Champions: L'Espérance Tunis remporte le titre continental

Menara.ma / .
10.11.2018
10h27
Partager Version imprimable Commenter (0)
Trophée de la Ligue des Champions d'Afrique | Ph: Archives
Trophée de la Ligue des Champions d'Afrique
L'Espérance Tunis a remporté la Ligue des champions d'Afrique 2018 et assuré sa qualification pour le Mondial des clubs en battant Al Ahly (3-0), en finale retour, disputée mercredi soir à Radès.

Les buts de l'Espérance Tunis, qui avait perdu par 3 à 1 lors de la finale aller face Al Ahly, ont été inscrits par Saad Bguir (45+1, 54) et Anis Badri (86).

C'est le troisième titre remporté par la formation tunisienne après les sacres de 1994 et 2001. Al Ahly qui rate l'occasion de décrocher un record de 9 consécrations perd une deuxième finale de suite après avoir été battu en finale de la précédente édition par le WA Casablanca (1-1, 0-1).

Dans des déclarations à la presse, Moine Chaabani, entraîneur de l'Espérance Tunis a indiqué que c'est un sacre bien mérité compte tenu du volume de jeu développé par l'équipe tout au long de la finale-retour.

Il a cependant relevé que le triomphe final n'a pas été facile du tout après un long parcours et des déplacements marathoniens à travers tout le continent, ajoutant qu’il est le fruit d’un travail collectif et de la confiance que la direction de l'équipe a placée en un staff technique jeune.

"Je suis bien sûr redevable pour cette consécration aux joueurs qui ont fait preuve d’une grande détermination et d'héroïsme pour défendre les couleurs du club", a-t-il dit, assurant que l'Espérance est aujourd'hui un champion incontesté et s'est qualifiée pour la Coupe du Monde des clubs aux Emirats Arabes Unis.

Sur le plan technique, il a expliqué que "le jeu n’a pas été facile, car nous avons cherché à exploiter les faiblesses du club égyptien", précisant que l'avantage pris en fin de première mi-temps a été le meilleur scénario pour bien gérer le match.

"Lors de la pause nous avons donné pour instruction aux joueurs d'exploiter les couloirs et les espaces vacants de la défense d'Ahly et c'est ce qui s'est produit", a affirmé Chaabani.

De son côté, Mohamed Youssef, directeur technique d'Al Ahly a indiqué que "nous aurions aimé livrer une meilleure prestation mais l'ambiance du match depuis notre arrivée en Tunisie était difficile et sensible".

"Nous avons eu affaire à plusieurs contretemps dont l’attaque du bus de l’équipe qui a provoqué la blessure d'un des joueurs", a-t-il déploré, ajoutant que les décisions hâtives de la CAF suspendant entre autre l'attaquant marocain Azaro ont perturbé la concentration de l'équipe égyptienne.

"Il est très difficile de gérer un match soumis à de fortes pressions. Cependant, nous avons essayé de jouer une première mi-temps équilibrée, mais le but encaissé à un moment crucial de la première mi-temps a affecté le moral des joueurs ainsi que la blessure de Mohammed Hani qui a dispersé nos cartes", a-t-il poursuivi.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...