Facebook toujours en forme mais ses usagers y passent moins de temps

Menara avec afp / .
01.02.2018
15h19
Partager Version imprimable Commenter (0)
Logo du réseau social Facebook
Logo du réseau social Facebook
Facebook est toujours en grande forme financièrement mais ses plus de 2 milliards d'utilisateurs ont passé moins de temps sur le réseau fin 2017.

Facebook est toujours en grande forme financièrement mais ses plus de 2 milliards d'utilisateurs ont passé moins de temps sur le réseau fin 2017, en raison des changements apportés par le réseau social, engagé dans une réforme de ses contenus.

Notant que 2017 a été une année "forte" pour le groupe, son patron Mark Zuckerberg a aussi relevé qu'elle avait été "difficile", citant "le débat autour de l'utilité des réseaux sociaux" et "les usages détournés de (la) plateforme, notamment l'ingérence d'autres Etats, la diffusion d'informations fausses, sensationnalistes et clivantes".

"L'une des choses les plus importantes que nous pouvons faire c'est de nous assurer que nos services ne sont pas juste amusants à utiliser mais qu'ils sont également bons pour la société", a assuré M. Zuckerberg lors d'une conférence téléphonique avec des analystes consacrée aux résultats.

Les critiques pleuvent depuis plus d'un an sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook, accusés d'avoir laissé pulluler la désinformation --en particulier pendant la campagne présidentielle américaine de 2016--, d'être dangereux pour la démocratie ou encore d'entretenir une addiction décérébrante du public.

"Aider les gens à communiquer"

Décidé à contrer ces critiques, Facebook s'est lancé dans des réformes de ses contenus, dont certaines, comme la limitation des vidéos virales, sont intervenues fin 2017.

Des modifications qui ont entraîné une baisse de 5% du temps passé sur le réseau au dernier trimestre, a précisé M. Zuckerberg, qui a aussi relevé une baisse du nombre d'usagers actifs quotidiens aux Etats-Unis et au Canada entre le troisième et le quatrième trimestre.

"Aider les gens à communiquer est plus important que de les pousser à passer le plus de temps possible sur Facebook", a assuré M. Zuckerberg, qui s'attend à ce que la tendance à la baisse du temps passé sur sa plateforme se poursuive.

D'autant que depuis le début de l'année, le groupe a annoncé de nouvelles réformes, comme la limitation des publications institutionnelles (médias, marques...) au profit des publications d'amis et famille.

En résumé, ont expliqué les responsables de Facebook, il s'agit de faire primer la qualité sur la quantité, les interactions entre utilisateurs plutôt que la consommation "passive" de contenus.

 

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...