1. Abdeslam Ahizoune, président du Directoire de Maroc Telecom
    Maroc Telecom a dévoilé ce 25 Juillet 2016 ses résultats semestriels consolidés, qui sont très bons et confirment la pertinence des choix stratégiques opérés par le groupe.
  1. Ph: AFP/Archives
    Les résultats de l'enquête mensuelle de conjoncture, menée par Bank Al-Maghrib (BAM), indiquent une stagnation de la production industrielle en juin 2016.
  2. .
    Le secteur privé peut jouer un rôle clé dans la croissance et la prospérité dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA).
  3. Billets en devise
    Les réserves internationales nettes se sont élevées à 242,7 milliards de dirhams (MMDH) au 15 juillet 2016, en hausse de 24,9 pc en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib (BAM).
  4. FMI
    Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, vendredi, une Ligne de précaution et de liquidité (LPL) de 3,47 milliards de dollars au profit du Maroc.
  5. Siège de Maroc Telecom à Rabat
    Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom a procédé à de nouvelles nominations au sein du Conseil de surveillance et du Directoire de Maroc Telecom.
  6. Le Maroc est le deuxième pays africain en matière de Partenariats public-privés (PPP) destinés aux développement des infrastructures
  7. Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid
    Les prévisions de croissance établies en octobre de l'année écoulée ont été revues à la baisse en passant de 3 à 2 pc à cause du retard des précipitations
  8. Le Nigérian Akinwumi Adesina, président de la BAD
    Le président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, entame ce mardi une visite officielle, la première du genre au Maroc depuis sa nomination
  9. Le siège de la BAD à Abidjan
    Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi à Abidjan, un prêt de 157 millions de dollars US
  10. Le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa
    Le ministre Mohamed El Ouafa a indiqué que les prix des carburants sur le marché national "sont acceptables et raisonnables" en comparaison avec ceux des produits pétroliers sur les marchés européens.

Pages

Menara toujours avec vous...