1. Naufrage d'un bateau
    Plus d'une centaine de personnes ont péri dans le naufrage jeudi soir d'un ferry sur le lac Victoria, selon un nouveau bilan encore provisoire rapporté vendredi par la radio d'Etat tanzanienne.
  1. Un drapeau chinois
    La Chine veut consacrer 60 milliards de dollars supplémentaires au développement économique des pays africains, a souligné le président Xi Jinping, lors de l'ouverture du sommet Chine-Afrique à Pékin.
  2. Les drapeaux espagnol et catalan
    Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a indiqué lundi qu’il envisage la possibilité d’organiser en Catalogne un référendum sur un nouveau Statut d’autonomie de cette région.
  3. L'intérieur d'une prison
    Environ 400 détenus se sont évadés dimanche après une émeute dans leur prison située dans la banlieue sud de Tripoli, théâtre depuis une semaine de combats meurtriers, a annoncé la police judiciaire.
  4. Un drapeau chinois
    La Chine accueille lundi des dirigeants de 53 pays africains pour un sommet célébrant la coopération économique entre le géant asiatique et le continent.
  5. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika
    Bouteflika est rentré à Alger samedi après des "contrôles médicaux périodiques" à Genève, a annoncé la présidence citée par l'agence d'Etat APS.
  6. Des Syriens circulent en moto au milieu des ruines d'Alep, le 4 mai 2016.
    Deux frères syriens ont adopté un système d'alerte qui leur permet d'échapper à un raid aérien, qui a détruit la maison des voisins dans la province syrienne d'Idleb.
  7. Une horloge
    L'Union européenne pourrait abandonner le changement d'heure semestriel, a annoncé vendredi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.
  8. Un marteau de juge
    Le maire de Dakar Khalifa Sall a été condamné jeudi en appel à cinq ans de prison ferme pour escroquerie portant sur des fonds publics et faux.
  9. Montage photos du président nord-coréen Kim Jong-Un et son homologue américain Donald Trump
    Donald Trump a une nouvelle fois accusé mercredi la Chine d'avoir une responsabilité majeure dans la paralysie des discussions actuelles avec la Corée du Nord.
  10. Un marteau de juge
    Le justice française a condamné, mercredi, un ancien professeur de mathématiques marocain, à deux ans de prison pour apologie du terrorisme.

Pages

Menara toujours avec vous...