L'apithérapie, une médecine alternative en plein essor au Maroc

MAP / Driss AISSAOUI
06.08.2012
15h41
Partager Version imprimable Commenter (1)
Une abeille | afp
Une abeille
L'apithérapie, une véritable forme de médecine naturelle et alternative, est en plein essor dans la région de Fès-Boulemane Fès.

Utilisée depuis belle lurette, l'apithérapie se définit comme le traitement des maladies par les produits récoltés, transformés, ou secrétés par l'abeille et tout particulièrement le pollen, la propolis, le miel, la cire, la gelée royale ou encre le venin.

Lors d'un colloque international tenu, récemment à Fès, à l'initiative de l'association +Espace Sciences et Vie+ sur "la valorisation des produits de la ruche et des techniques apicoles pour un développement durable approprié", des scientifiques des quatre coins du monde, des experts et des apiculteurs se sont longuement attardés sur les effets thérapeutiques spectaculaires de la médecine par les produits de la ruche.

Très prisée aussi pour ses multiples bienfaits médicaux, l'apithérapie fait l'objet désormais de plusieurs études scientifiques au point de se faire une véritable place dans le monde de la recherche médicale.

Selon la Direction régionale de l'agriculture (DRA) de Fès-Boulemane, des projets de développement de la filière de l'apiculture, d'une enveloppe budgétaire de 12 millions de DH, ont été programmés dans la région à l'horizon 2020 dont la première tranche, étalée sur trois ans, est déjà lancée dans la province de Sefrou pour un coût global de 4,5 millions de DH.

Une étude régionale lancée également par la DRA et destinée à valoriser les produits des abeilles révèle l'existence de 22 produits de terroir susceptibles d'être labellisés dont le miel, à la faveur d'un couvert pastoral composé de plantes médicinales et aromatiques telles le Rosmarinus, le zizyphus, et le thymus.

Pour Mohamed Barahioui, conseiller au ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des cadres, l'apithérapie, en tant qu'axe de recherche multidimensionnelle, offre des perspectives prometteuses particulièrement dans le domaine médical, rappelant l'efficacité thérapeutique de la consommation des produits de la ruche notamment pour leurs effets antioxydants, antiseptiques et anti-cicatrisants.

Région à fort potentiel naturel, réputée pour ses produits de la ruche aux multiples vertus, la région de Fès-Boulemane table désormais sur des secteurs porteurs, dont l'apiculture pour en faire un levier de son développement.

Sur le même sujet

Vos Commentaires

(1)

mahjouba
08.08.2012 - 13:46
Dieu tout puissant a dit :sort du ventre de l'abeille un sirop de deferentes couleur guerissant tous les gens.
31
vote_down
vote_up
44

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...