France Soir: grandeur et déclin du quotidien de Pierre Lazareff

afp
24.07.2012
00h27
Partager Version imprimable Commenter (0)
Un employé de France Soir distribue des tracts pour la survie du journal, le 20 décembre 2011 à Paris | afp
Un employé de France Soir distribue des tracts pour la survie du journal, le 20 décembre 2011 à Paris
Après l'âge d'or des années 1950-1960 France Soir n'a cessé de perdre de l'argent et des lecteurs, jusqu'à la liquidation judiciaire de lundi du quotidien lancé par prestigieux de Pierre Lazareff.

Voici la chronologie de l'histoire du journal:

- 8 nov 1944: France Soir remplace Défense de la France, créé en 1941 par Philippe Viannay, Patrice Aristide-Blank, Robert Salmon et Jean-Daniel Jurgensen. Pierre Lazareff est directeur de la rédaction. Il devient PDG en 1949.

- 1961: année record avec 1.115.700 exemplaires en moyenne.

- nov 1970: le quotidien pulvérise ses ventes avec 2.264.000 exemplaires pour la mort du général De Gaulle.

- 1972: mort de Lazareff, France Soir ne vend plus que 790.000 exemplaires.

- 1976: Hachette vend le titre (diffusé à 600.000) à Presse Alliance de Paul Winckler, dont le groupe Hersant prendra 50% du capital. Le quotidien dès lors ne cesse de décliner.

- avr 1999: le journal, déficitaire, est cédé pour un franc symbolique à Georges Ghosn, ex-patron de La Tribune et du Nouvel Economiste.

- déc 2000: l'Italien Poligrafici Editoriale rachète Presse Alliance.

- juin 2001: Plan de restructuration. Grèves, changements de direction de la rédaction émaillent l'année.

- 2003: André Bercoff devient le 11e directeur de la rédaction depuis 1982.

- oct 2004: vente à l'homme d'affaires franco-égyptien Ramy Lakah.

- 31 oct 2005: En cessation de paiement, le journal est placé en redressement judiciaire.

- 12 avr 2006: La justice désigne le journaliste Olivier Rey et l'homme d'affaires Jean-Pierre Brunois comme repreneurs, qui veulent reprendre 51 salariés et faire un tabloïd populaire. Les salariés réagissent par une grève. - 16 jan 2009: Le tribunal autorise la reprise par Alexandre Pougatchev, 23 ans, fils d'un homme d'affaires russe, qui table sur 200.000 exemplaires par un plan de relance et l'embauche de signatures connues.

- 14 jan 2011: Pougatchev, qui a injecté 60 millions d'euros dans le journal, annonce une nouvelle formule et vise 100.000 exemplaires en 2011.

- 26 août 2011: France-Soir est placé sous sauvegarde pour quatre mois après une perte de 31 millions d'euros en 2010.

- 2 déc 2011: 100.000 exemplaires de France Soir sont répandus place de la Madeleine à Paris devant l'épicier de luxe Hédiard, propriété de la famille Pougatchev pour protester contre les "projets funeste".

- 14 déc 2011: Fin de l'édition papier. France-Soir passe au tout numérique.

- 19 déc 2011: France-Soir quitte les Champs-Elysées pour Issy-les-Moulineaux et licencie 87 personnes.

- 23 juil 2012: Liquidation judiciaire.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...