Semaine de l’artisanat: l'habit traditionnel, produit de l'identité

Menara.ma / MAP
27.12.2017
15h29
Partager Version imprimable Commenter (0)
Défilé de caftan marocain, le 2 novembre 2017 à Madrid
Défilé de caftan marocain, le 2 novembre 2017 à Madrid
L'habillement traditionnel est une composante cruciale de l'identité marocaine et contribue énormément au développement socio-économique.

C'est ce qu'a indiquée, mercredi à Rabat, la secrétaire d'État chargée de l'Artisanat et de l'Économie sociale, Jamila El Moussali.

"L'habit traditionnel jouit d'une place de choix auprès des Marocains, ce qui lui a permis de voyager à travers les générations et d'être présent dans les différentes fêtes nationales, religieuses et officielles", a affirmé Mme El Moussali, lors de la cérémonie d'ouverture des assises nationales sur l’habillement traditionnel.

Mme Moussali a également relevé l'intérêt accordé par les souverains de la Dynastie alaouite à ce genre d'habillement qui ne cesse de susciter l'admiration dans le monde, saluant les efforts déployés par les artisanats et les créateurs marocains dans l'amélioration de la qualité de ces produits et la sauvegarde de leur authenticité.

Elle a insisté sur l'importance d’apporter l’assistance technique nécessaire aux artisans à même de les aider à faire face aux différents problèmes qu’ils rencontrent lors de l’exercice de leurs activités et de répondre aux impératifs de productivité et de compétitivité.

Pour sa part, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid a mis l'accent sur la place de choix des habits traditionnels marocains et leur rôle dans la préservation de la culture nationale et le renforcement de l'appartenance identitaire, soulignant les efforts des artisans marocains en vue de moderniser ce métier.

L'habit traditionnel marocain est présent dans les différentes manifestations internationales et devenu une vitrine de la culture marocaine à l'étranger, s'est-il réjoui souhaitant que les recommandations de ces assises seront à même de développer ce patrimoine dans ses différentes dimensions patrimoniale, économique, sociale et identitaire.

De son côté, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, a mis en exergue l'habillement traditionnel marocain, qui constitue une composante cruciale de l'identité et l'histoire marocaines, soulignant son rôle dans le développement socio- économique du pays étant donné que cette activité est une source de revenu pour de nombreuses familles marocaines.

Organisée par le ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l'Économie sociale, la Semaine de l’artisanat se veut un rendez-vous incontournable pour les artisans qui désirent faire connaitre leurs créations, s’informer sur l’évolution des tendances, nouer des contacts et trouver de nouveaux débouchés.

S’étalant sur une superficie d’environ 4.000 m² et abritant 100 stands destinés aux entreprises et coopératives d’artisanat structurées, ainsi qu’aux artisans individuels, cet événement accueille plus de 1.300 exposants au niveau national. En parallèle, 12 foires sont organisées dans chacune des régions du Royaume, afin de rapprocher les artisans des consommateurs.

En marge de cette 4-ème édition, des sessions de formation sont organisées en matière de gestion financière pour les professionnels, outre des ateliers dédiés à l’élaboration de la nouvelle stratégie de développement du secteur de l'artisanat. Le programme comporte également d’autres activités dont des rencontres qui porteront sur la préservation des métiers en voie de disparition et sur les labels de qualité.

Au menu figurent aussi un séminaire sur le dispositif d’exportation des produits de l’artisanat et une journée portes ouvertes dans les établissements de formation dans les arts traditionnels.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...