Lancement du cycle de conférences "Collège de France au Maroc"

Menara.ma / .
28.06.2018
11h07
Partager Version imprimable Commenter (0)
Conférence de presse pour la présentation de la 45ème session de l’Académie du Royaume du Maroc, le 18 avril 2018 à Rabat. | Ph: Souad Lkunti
Conférence de presse pour la présentation de la 45ème session de l’Académie du Royaume du Maroc, le 18 avril 2018 à Rabat.
L’Académie du Royaume du Maroc met en place le cycle de conférences “Collège de France au Maroc”, en collaboration avec l’Institut français du Maroc.

Dans le cadre des initiatives de l’Académie du Royaume du Maroc et du Collège de France en faveur du rayonnement de la pensée scientifique, de la promotion du débat d’idées, du dialogue entre les cultures et de la recherche de haut niveau, un cycle de conférences est mis en place à l’Académie du Royaume du Maroc en collaboration avec l’Institut français du Maroc. Ce cycle fait intervenir des professeurs et chercheurs du Collège de France, d’origines et disciplines différentes ; pour 2018 la question de la modernité constituera le fil conducteur des rencontres du cycle “ Collège de France au Maroc ”.

« Dans quasiment toutes les sociétés, à des rythmes différents selon les latitudes, nous assistons à l’émancipation de l’individu vis-à-vis de l’ordre, longtemps jugé intangible, de la nature et de la société. Nous voyons s’imposer, dans tous les registres de l’existence, des systèmes ouverts fondés sur la liberté de la personne humaine. C’est la démocratie dans le champ politique, le marché sur le plan économique, la science et l’innovation dans le domaine du savoir et des techniques, la libre création dans l’ordre esthétique. Ce processus de modernisation, qui s’accompagne de la décomposition des ordres traditionnels, fondés sur la primauté du collectif, donne lieu sinon à de violentes contestations, du moins à d’intenses débats. L’objectif du cycle est d’examiner, avec les professeurs du Collège de France, l’état des processus de modernisation dans les différents champs de la société comme dans les diverses aires culturelles. », déclare le Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri.

Les conférences seront en libre accès alors que les séminaires programmés le lendemain à l’attention des chercheurs universitaires et doctorants seront accessibles sur inscription.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...