Les éditeurs chinois s'intéressent de plus en plus au livre marocain

Menara avec map / .
27.08.2018
09h32
Partager Version imprimable Commenter (0)
Un livre | Ph: Archives
Un livre
Les éditeurs chinois sont de plus en plus intéressés par le livre marocain et les livres traduits de et vers la langue chinoise, ont affirmé plusieurs éditeurs marocains.

Les éditeurs chinois sont de plus en plus intéressés par le livre marocain et les livres traduits de et vers la langue chinoise, ont affirmé plusieurs éditeurs marocains participant à la 25ème édition du Salon international du livre de Pékin.

Dans des déclarations à la MAP, les éditeurs marocains ont indiqué que le pavillon du Royaume, l'invité d'honneur de cette édition, a connu un engouement de la part des éditeurs chinois, qui ont signé des accords avec des maisons d'édition marocaines pour l’édition et la commercialisation des livres sur la Chine.

Ainsi, Ahmed Moradi, Directeur de la maison d’édition Dar Attaouhidi et Secrétaire général de l'Union des éditeurs marocains, a indiqué que deux maisons d’édition marocaines ont signé deux accords d’édition conjointe avec People's Publishing House, la plus grande société d'édition chinoise.

Le premier accord, conclu avec Dar Al Amane, porte sur la publication par cette maison d’édition de deux livres sur les relations sino-marocaines et le voyageur Ibn Battuta en arabe et en chinois, alors que le deuxième prévoit la publication par Dar Attaouhidi de sept volumes sur la culture et le patrimoine chinois.

Selon M. Moradi, les éditeurs marocains et leurs homologues chinois ont examiné les moyens d'approfondir leur coopération dans le domaine de la traduction des livres de l'arabe vers le chinois et vice-versa, avec la contribution de l'Institut Confucius à Rabat.

Faisant savoir que la visite du Roi Mohammed VI en Chine en 2016 a ouvert de grandes perspectives de coopération entre les deux pays dans divers domaines, dont le domaine culturel et a suscité l'intérêt des chinois pour le Maroc à la faveur de son rôle stratégique, il a appelé les secteurs public et privé à mettre en œuvre la vision royale stratégique pour le développement des relations entre les deux pays, dans un monde en pleine mutation.

Pour sa part, Tariq Saliki, Directeur de la maison d'édition «Saliki Akhawayn», a relevé que le Salon international du livre de Pékin a constitué une occasion pour renforcer les relations de coopération entre les éditeurs des deux pays, qui ont tenu une série de réunions portant notamment sur l’édition et la traduction des livres de l'arabe vers le Chinois et du chinois vers l'arabe et le français, ainsi que leur commercialisation.

Notant l’intérêt des éditeurs chinois pour la commercialisation des e-books marocains, M. Saliki a indiqué que sa maison d’édition a paraphé deux accords avec deux maisons d’édition chinoises pour la commercialisation des livres chinois traduits en arabe au Maroc.

De son côté, Ahmed Assaigh, de la Librairie Dar Al-Aman à Rabat, a souligné que sa maison d’édition a signé un accord avec People's Publishing House portant sur l’édition de deux livres sur les relations sino-marocaines et le voyageur Ibn Battuta en arabe et en chinois.

Abdelkader Retnani, Directeur de la maison d’édition «Editions La Croisée des Chemins » et Président de l'Association marocaine des professionnels du livre (AMPL), a rappelé que sa maison d’édition a traduit des poèmes chinois en langue arabe et a édité le livre « La Chine et nous… Répondre au second dépassement » de Fathallah Oualalou, qui a remporté le prix spécial du livre de Chine.

Et d’ajouter que «Editions La Croisée des Chemins » a signé un accord avec People's Publishing House pour la traduction de deux livres de l'arabe vers le chinois et deux autres livres du chinois vers l’arabe en 2019, en plus d’un accord pour la traduction du livre « La Chine et nous… Répondre au second dépassement » en langue chinoise.

Les éditeurs marocains n’ont pas manqué de souligner l’évolution sensible qu’a connue l’édition au Royaume durant ces dernières années, se félicitant de la participation active du Maroc dans les salons arabes et internationales du livre.

La 25ème édition du Salon international du Livre de Pékin a ouvert ses portes mercredi avec la participation du Maroc comme invité d'honneur, le premier pays africain à avoir ce privilège.

Durant cette messe culturelle, qui se poursuivra jusqu'au 26 août, le Royaume participe par une exposition de livres qui dépasse 500 titres, avec un total de près de 1.000 exemplaires.

Plus de 300.000 livres nouvellement publiés dans le monde entier sont présentés lors de cette édition, qui connait la participation de 2.500 exposants venus de 93 pays et régions.

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...