En Arabie saoudite, un centre de déradicalisation 5 étoiles

Menara.ma / .
29.11.2017
12h08
Partager Version imprimable Commenter (0)
Piscine, terrasses et personnel de service en livrée: ce centre situé à Ryad a tout d'une résidence de vacances cinq étoiles mais il s'agit d'une structure de déradicalisation pour jihadistes.

Lieu de transition entre prison et liberté, ce confortable complexe est le symbole d'une stratégie saoudienne controversée de rééducation de jihadistes, qui mise sur la guérison idéologique plutôt que sur la coercition.

Le Centre de conseil et d'orientation Mohammed ben Nayef, dirigé par des religieux et des psychologues, a pour mission d'empêcher des condamnés ayant purgé leur peine de retomber dans le jihad.

"Nous nous concentrons sur la correction de leurs idées fausses", souligne Yahya Abou Maghayed, un directeur du centre, en faisant visiter à l'AFP le vaste complexe bordé de palmiers, dans une voiturette de golf.

D'anciens membres d'Al-Qaïda ou des talibans sont logés dans une série d'édifices bas, dotés de téléviseurs grand écran, au milieu de pelouses manucurées. Ils s'y promènent librement, en robe blanche.

Ils ont accès à une salle de sports bien équipée, à des appartements réservés aux visites conjugales et à une clinique.

"Nous faisons en sorte que les +bénéficiaires+ aient le sentiment qu'ils sont des gens normaux et ont encore une chance de se réinsérer dans la société", explique Abou Maghayed, ajoutant que le centre s'abstient de les qualifier de prisonniers ou détenus.

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...