Israël restitue à l'Egypte les corps de 6 assaillants

afp / Said Raissi
07.08.2012
09h34
Partager Version imprimable Commenter (0)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (d) et son ministre de la Défense, Ehud Barak (g), près du passage routier de Kerem Shalom, le 6 août 2012 à la frontière avec l'Egypte | afp
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (d) et son ministre de la Défense, Ehud Barak (g), près du passage routier de Kerem Shalom, le 6 août 2012 à la frontière avec l'Egypte
Israël a restitué à l'Egypte les corps de six assaillants tués dimanche soir lors de l'attaque d'un commando venu du Sinaï, a indiqué mardi la radio publique israélienne.

Selon la radio, les corps de ces six assaillants ont été restitués dans la nuit de lundi à mardi aux autorités égyptiennes.

Initialement, Israël avait fait état de cinq assaillants neutralisés par ses forces du côté israélien du passage routier de Kerem Shalom, entre Israël et le désert égyptien du Sinaï.

Selon l'armée égyptienne, qui a promis de "venger" ces gardes-frontières, les "terroristes" auteurs de l'attaque étaient au nombre de 35 et avaient été appuyés pendant l'assaut par des tirs de mortier provenant de Gaza.

Interrogée par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne n'a dans l'immédiat pas été en mesure de confirmer l'information de la radio.

Avant d'être neutralisés par Israël, les auteurs de cette attaque s'étaient emparés de deux véhicules blindés lors d'un raid contre une position de l'armée égyptienne dans le Sinaï durant lequel 16 gardes-frontières égyptiens avaient été tués.

Selon l'armée égyptienne, qui a promis de "venger" ces gardes-frontières, les "terroristes" auteurs de l'attaque étaient au nombre de 35 et avaient été appuyés pendant l'assaut par des tirs de mortier provenant de Gaza.

L'Egypte a également décidé de fermer "sine die" le terminal de Rafah, à sa frontière avec la bande de Gaza, selon les médias officiels. Le terminal est l'unique point de passage entre le territoire palestinien, contrôlé par le mouvement islamiste Hamas, et le monde extérieur à ne pas être contrôlé par Israël.

 

Sur le même sujet

Commenter

*champ obligatoire

Menara toujours avec vous...