Asma Lamrabet crée l'événement en retirant son voile

Asma Lamrabet crée l'événement en retirant son voile

Le médecin biologiste et essayiste marocaine Asma Lamrabet a provoqué l’événement hier dimanche. Sur une photo de profil postée sur son compte Facebook, elle apparaît, pour la première fois, sans voile.

L’ex-directrice du Centre des études féminines en Islam au sein de la Rabita mohammadia des oulémas a expliqué cette démarche en déclarant, sur un post facebook, que la libération « ce n’est pas se libérer sur le plan vestimentaire ou aspect extérieur. Se libérer c’est être libre de toute aliénation, de toutes les idéologies hégémoniques ».

« En tant que croyante ma seule aliénation c’est mon amour pour le Créateur de ces Mondes qui nous a créé LIBRES et DIGNES », ajoute-t-elle.

Un petit rappel : se "libérer" ce n'est pas se libérer sur le plan vestimentaire ou aspect extérieur…se libérer c'est…

Publiée par Asma Lamrabet sur Dimanche 20 octobre 2019

Asma Lamrabet avait démissionné de la direction du Centre des études féminines en Islam le 26 mars 2018, suite, entre autres, à une polémique liée à l’égalité hommes-femmes dans le domaine de l’héritage.

Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages en français. Elle s’est exprimée et a publié des articles qui explorent les questions controversées, telles que les mariages inter-religieux, l’héritage et la réforme religieuse, dans un contexte musulman. Constatant que les discriminations à l’égard des femmes s’appuient sur des lectures et des interprétations des textes sacrés, elle s’emploie à relire et à reconstruire l’interprétation de ces textes.

En 2013, elle a reçu un prix en sciences sociales, décerné par l’Arab Woman Organization, l’Organisation de la femme arabe, pour son livre « Femmes et hommes dans le Coran : Quelle égalité ? ».