Beach-volley : coup d'envoi à Agadir des qualifications africaines aux JO de Tokyo

Beach-volley : coup d'envoi à Agadir des qualifications africaines aux JO de Tokyo

Un ballon de beach-volley

Le coup d'envoi des qualifications africaines au tournoi de beach-volley comptant pour les Jeux olympiques (JO) de Tokyo, a été donné mardi à Agadir.

Ces éliminatoires se poursuivront jusqu’au 28 juin avec la participation de 24 sélections chez les messieurs et 20 côté dames.

Chez les dames, il s’agit, outre le Maroc, des équipes de la Côte d’Ivoire, de la RD Congo, de l’Egypte, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, du Kenya, du Mali, du Mozambique, de l’Ile Maurice, du Nigeria, de l’Afrique du Sud, du Rwanda, de la Sierra Leone, du Soudan, de l’Ouganda, de la Zambie et du Zimbabwe.

Côté hommes, sont engagées les sélections du Niger, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, la Gambie, le Ghana, le Kenya, le Maroc, le Mali, le Mozambique, l’Ile Maurice, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Rwanda, la Sierra Leone, le Soudan, la Zambie, le Zimbabwe, la Tunisie, le Togo, la Tanzanie, le Soudan du sud, le Congo Brazzaville, le Bénin et le Botswana.

Pour cette édition, chaque pays alignera deux équipes A et B chez les hommes et les dames.

Les équipes classées premières de chaque catégorie atteindront les JO.