CAN: une amende de 20.000 dollars infligée au Gabon, futur adversaire du Maroc

CAN: une amende de 20.000 dollars infligée au Gabon, futur adversaire du Maroc

La sélection gabonaise au Cameroun

La Confédération africaine de football (CAF) a infligé une amende de 20.000 dollars à la sélection du Gabon pour non-respect des règlements et directives en matière d'hébergement, dans le cadre de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2021) dont la phase finale se déroule au Cameroun.

Au terme d’une session disciplinaire tenue à Yaoundé, l’instance confédérale a reproché à ladite délégation d’avoir changé d’hôtel sans son autorisation.

Le 6 janvier dernier, les Gabonais avaient refusé de loger leur sélection dans un hôtel approuvé par la CAF et trouvé un autre logement à sa convenance.

A la suite d’une demande d’explications, la partie gabonaise a indiqué que le lieu d’hébergement attribué à sa sélection « ne présentait pas toutes les commodités requises pour un sportif de haut niveau ».

La CAF a annoncé également des mesures suite aux incidents survenus lors du match choc du groupe C opposant le Gabon au Ghana qui a donné lieu à des images regrettables au coup de sifflet final.

Une bagarre a éclaté à l’issue de la rencontre, les Blacks Stars reprochant aux Gabonais leur « manque de fair-play » sur le but de l’égalisation. Il s’en suivit une rixe qui a conduit à l’expulsion de Benjamin Tetteh.

Ce joueur a vu sa suspension automatique de deux matches être allongée à trois rencontres. Tetteh, entré en jeu en toute fin de match, a donné un coup de poing à un joueur gabonais dans cette bagarre.

Par ailleurs, le joueur de l’équipe malienne Bilal Touré a vu son carton rouge maintenu et sera par conséquent absent pour les deux prochaines rencontres des Aigles durant cette 33eme CAN.