Coups de feu à Casablanca pour neutraliser un récidiviste dangereux

Coups de feu à Casablanca pour neutraliser un récidiviste dangereux

Un policier a été contraint de dégainer son arme de service, samedi soir à Casablanca, pour neutraliser un récidiviste dangereux.

Un brigadier de police relevant de la brigade mobile des motards au district de Ain Chock à la préfecture de police de Casablanca a été contraint, samedi soir vers minuit, de dégainer son arme de service pour neutraliser un récidiviste qui se trouvait dans un état anormal mettant en danger la vie des citoyens et des éléments de la police à l’aide de l’arme blanche, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Selon la même source, les services de police ont été notifiés à travers la ligne téléphonique (19) de l’agression d’un individu à l’arme blanche à son domicile à Sidi Maarouf par un suspect qui a causé des dégâts matériels à une voiture garée à proximité.

Le prévenu a opposé une résistance farouche contre les éléments de police à l’aide d’une petite bonbonne de gaz et de l’arme blanche, ce qui a contraint le fonctionnaire de police d’utiliser son arme de service en tirant deux balles de sommation, alors que trois autres balles ont touché le mis en cause au niveau de la jambe et le ventre, précise la DGSN.

Cette intervention a permis d’arrêter le suspect et de saisir l’arme blanche et la bonbonne de gaz, a souligné la même source, notant que le mis en cause a été placé sous surveillance médicale au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd pour recevoir les soins nécessaires, en attendant de le soumettre à l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.