Couverture médicale au profit des agriculteurs : 4 conventions de partenariat signées

Couverture médicale au profit des agriculteurs : 4 conventions de partenariat signées

Séminaire sur l'assurance maladie obligatoire au profit des agriculteurs, le 25 mai 2022 à Rabat / Crédit: MAP

Quatre conventions de partenariat ont été signées, mercredi à Rabat, dans le but d'accélérer l'opérationnalisation du dispositif de généralisation de la couverture médicale au profit des agriculteurs.

Signée ente le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, et la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), la première convention porte sur l’échange de données dans le cadre des régimes AMO et de la pension pour les agriculteurs.

Cette convention vise à identifier et à mettre à jour les données sur les agriculteurs bénéficiaires de la couverture AMO, assurer l’échange des données entre le ministère et la CNSS à travers une plateforme automatisée et sécurisée et enfin contribuer à la sensibilisation des agriculteurs pour assurer leur adhésion au régime AMO. La deuxième convention de partenariat, conclue entre le ministère, la CNSS et le Crédit Agricole du Maroc, vise le renforcement du dispositif de mise en oeuvre de l’AMO au profit des agriculteurs.

Elle ambitionne de mettre en place un dispositif de collaboration pour le renforcement de la mise en œuvre du régime de l’AMO au profit des agriculteurs et de mener des actions de communication, de sensibilisation, d’accompagnement et d’encouragement des agriculteurs, bénéficiaires du régime de l’AMO, en vue d’intégrer le circuit bancaire (ouverture de compte, moyens de paiement, épargne, crédits).

Il s’agit aussi d’une troisième convention de coopération et de partenariat relative à l’échange des données agricoles, paraphée entre le ministère et le Crédit Agricole du Maroc. Elle s’assigne pour objectifs notamment de contribuer au renforcement du dispositif d’échange et de mise à jour des données sur les exploitations agricoles disponibles au niveau du ministère, notamment le registre national agricole (RNA), de développer les financements adaptés aux exploitations agricoles et de mettre en place une base de données technico-économiques sur les exploitations agricoles.

Signée entre le ministère et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC), la quatrième convention cadre de partenariat est relative à la mise à jour des données en lien avec le secteur agricole par les données foncières et cadastrales.

En vertu de cette convention, les deux parties ambitionnent d’assurer un lien entre le système d’information géographique du RNA et le système d’information cadastral, garantir la mise à jour automatique entre les données du ministère et de l’ANCFCC via une plateforme d’échange et contribuer à la mise en place du système d’information intégré du cadastre économique multi-usages.