Crédit du Maroc: Hausse de 61,2% du RNPG en 2018

Crédit du Maroc: Hausse de 61,2% du RNPG en 2018

Crédit du Maroc: Hausse de 61,2% du RNPG en 2018

 

Le Crédit du Maroc (CDM) a réalisé un résultat net part du Groupe (RNPG) de 589,2 millions de dirhams (MDH) en 2018, soit une hausse de 61,2% par rapport à l'exercice 2017, a annoncé, mardi, le directeur général adjoint du groupe en charge des Finances Karim Diouri.

Hors éléments exceptionnels de 81 MDH liés au nouveau siège Crédit du Maroc, le RNPG progresse de près de 39,3% à 508,8 millions de dirhams, a précisé M.Diouri lors de la présentation des résultats consolidés de 2018, notant que le Directoire du CDM proposera à la prochaine Assemblée Générale la distribution d'un dividende unitaire de 8 dirhams contre 7 dirhams au titre de l'exercice 2017.

S’agissant du résultat brut d’exploitation, il s’est accru de 5,5% à 1.053,5 MDH par rapport à fin 2017, tenant compte d’une hausse de 5,3% des charges générales d’exploitation, impactées par des charges exceptionnelles et non récurrentes.

Sur le volet de l’activité commerciale, les crédits à la clientèle accordés par Crédit du Maroc se sont appréciés de 4,8% par rapport à fin 2017 se situant à 41.013 MDH .

Coté épargne, le groupe a haussé sa collecte globale de 5,2% à 51.204 millions de dirhams, avec des ressources à vue qui ont augmenté de 4,8% à fin 2018.

Quant aux crédits aux particuliers, ils ont maintenu leur ascension l'exercice écoulé, avec des croissances de 13,5% des crédits à la consommation et de 6,5% des crédits à l’habitat. Ces performances marquent "la réussite du positionnement du Crédit du Maroc sur ce segment de clientèle grâce à des offres compétitives, une amélioration continue de la qualité de service et le lancement de son site dédié à l’immobilier", a-t-il expliqué.

À l’issue de l’exercice 2018, le groupe bancaire a amélioré ses parts de marché de 16 points de base à 6,64% sur le crédit à l’habitat et de 47 points de base à 6,87% sur le crédit à la consommation. Le produit net bancaire (PNB), quant à lui, s'est élevé à 2.303,1 millions de dirhams, en hausse de 5,4% par rapport à l’année 2017.

Les filiales affichent un PNB en hausse de 10,4% par rapport à 2017 à 151,9 millions de dirhams. Le Crédit du Maroc Assurances signe ainsi un PNB en hausse de 17,3%, le Crédit du Maroc Banque Offshore voit son PNB progresser de 79,7% sous l'effet de la croissance des crédits distribués et enfin le Crédit du Maroc Patrimoine génère un PNB en hausse de 3,4%, soutenu par la hausse des volumes gérés par l'organisme de placements collectif en valeurs mobilières (OPCVM), a décliné M. Diouri.