Dilip Kumar, "le roi de la tragédie" de Bollywood, est mort

Dilip Kumar, "le roi de la tragédie" de Bollywood, est mort

Dilip Kumar, "le roi de la tragédie" de Bollywood, est mort / Crédit photo: AP

L'acteur indien, Dilip Kumar, l'une des grandes figures de Bollywood durant plus de cinquante ans, est décédé mercredi , a annoncé sa famille.

De son vrai nom Mohammed Yusuf Khan, le vétéran du cinéma indien est né en 1922 à Peshawar, une ville aujourd’hui située dans le nord du Pakistan qui faisait alors partie de l’Inde britannique. Il était connu sous le nom de Dilip Kumar lorsqu’il a rejoint Bollywood dans les années 1940.

Surnommé « le roi de la tragédie » pour sa gravité naturelle, il a tourné en plus d’un demi-siècle dans près de soixante films, jouant les premiers rôles dans certaines des productions indiennes les plus emblématiques de la période.

L’une de ses performances les plus célèbres reste son rôle dans « Mughal-e-Azam », l’un des plus grands succès du cinéma indien sorti en 1960 qui relate l’histoire légendaire d’un amour impossible entre un prince moghol et son esclave.

Selon des observateurs, il a probablement manqué l’opportunité d’une carrière internationale en refusant la proposition de David Lean d’incarner Chérif Ali dans « Lawrence d’Arabie », sorti en 1962. C’est finalement l’Egyptien Omar Sharif qui a joué le rôle.

Dans les années 1970, au moment où une nouvelle génération d’acteurs, comme la star Amitabh Bachchan, émergeait, il tourna moins, au point même de ne plus apparaître dans aucun film pendant cinq ans, avant son retour en 1981 avec « Kranti » (Révolution), un autre succès.

A la fin des années 1990, il s’impliqua davantage en politique en acceptant d’œuvrer à la réconciliation entre l’Inde et le Pakistan. Deux ans plus tard, il fut élu parlementaire dans les rangs du Parti du Congrès, alors dans l’opposition.

Le Premier ministre indien, Narendra Modi a rendu hommage à « une légende cinématographique ».