Evaluation de la campagne de vaccination : un expert répond

Evaluation de la campagne de vaccination : un expert répond

Vaccination contre le Covid-19 au Maroc / Crédit photo: Mohsine Idrissi

Le Maroc a lancé, en janvier 2021, la campagne de vaccination. Près d'une année après, le médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, Dr Tayeb Hamdi, porte un éclairage au micro de la MAP sur cette question.

Covid-19: Comment-peut on évaluer la campagne de vaccination ?

Tout d’abord, l’évaluation de cette campagne de vaccination peut se faire sur plusieurs étapes et par un bilan d’étape : qu’est ce que l’on a fait jusqu’à présent ? est ce que on a atteint les objectifs ou pas encore ?

Cette évaluation peut également se faire par rapport aux objectifs généraux et finaux et par rapport à ce qui nous attend comme défis.

Les grands objectifs de la campagne peuvent se résumer comme suit :

– Protéger la vie des gens, protéger leur santé

– Protéger le système de santé pour qu’il ne soit pas menacé d’effondrement. Parce qu’il s’effondre, cela impact sur toutes les autres pathologies

– Protéger l’économie marocaine, la vie sociale , scolaire et libertés publiques et individuelles

– Atteindre l’immunité collective pour un retour à la vie normale

– Mettre fin à cette pandémie

– Le Maroc se situe, à l’échelle planétaire, parmi les premiers pays au monde à avoir une bonne couverture vaccinale

– Dès le démarrage de la campagne de vaccination, nous avons été dans le Top 10 des pays ayant atteint un taux de couverture vaccinale important grâce à l’acquisition, très tôt, des vaccins et l’adhésion de la population marocaine

– Nous nous trouvons à un taux de vaccination des deux tiers de la population générale, un des premiers taux au monde

– Le Maroc est bien couvert sur le plan vaccinal, grâce au lancement de la vaccination des 12/17 ans, une opération qui a eu l’adhésion des familles, parallèlement à la primo-vaccination des adultes, mais également l’administration d’une 3ème dose

– Notre campagne de vaccination est basée sur les données scientifiques et épidémiques.

Les défis à venir :

– Accélérer la vaccination parce que c’est le seul moyen de faire face à la vague et pour permettre un retour à la normale de notre vie économique et scolaire

– La 3ème dose est nécessaire, sachant que nous nous dirigeons à l’échelle planétaire vers la généralisation de la 3ème dose pour tous les adultes

– Il faut se faire vacciner le plus vite possible par la 3ème dose pour toutes ces catégories : les plus de 50 ans, personnes atteintes de maladies chroniques et celles vaccinées d’une 2ème dose depuis plus de six mois

– Une lueur d’espoir est désormais perceptible avec des médicaments anti-Covid ou autres antiviraux, mais ils ne seront jamais une alternative à la vaccination pour protéger les vies, l’économie et la vie sociale et surtout pour éviter les nouveaux variants.

 

Propos recueillis par Fadwa El Ghazi