JO : vingt athlètes privés de participation pour dopage

JO : vingt athlètes privés de participation pour dopage

Le drapeau olympique de Tokyo 2020 flotte au parc des sports urbains Aomi avant les Jeux olympiques de Tokyo 2020, à Tokyo, le 22 juillet 2021 / Crédit photo: AFP

Vingt athlètes ont été interdits de participer aux Jeux olympiques de Tokyo pour avoir échoué à satisfaire aux standards des contrôles antidopage hors compétition, a annoncé jeudi l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Ces vingt athlètes font partie des pays classés par l’AIU dans la « catégorie A », dite « à haut risque », dont les représentants doivent se soumettre à trois tests dans les dix mois précédant un grand championnat.

Si les pays à risque ont réalisé des « améliorations significatives » dans la lutte antidopage, « il reste encore beaucoup de chemin à parcourir », a indiqué David Howman, le patron de l’AIU cité dans le communiqué de l’instance.

L’Agence de contrôle internationale (ACI) avait formulé le vœux de voir les Jeux olympiques de Tokyo ouvrir une nouvelle ère dans la lutte antidopage. C’est la première fois que le Comité international olympique (CIO) délègue toutes ses obligations antidopage pendant la tenue des JO à une organisation indépendante, l’ACI.