Le 1er Festival international du Vent d'Essaouira, du 21 au 23 août

Le 1er Festival international du Vent d'Essaouira, du 21 au 23 août

La première édition du Festival International du Vent d’Essaouira (#FIVE19), l’événement estival incontournable, se tiendra du 21 au 23 août sur la plage et dans la baie de la cité des Alizés, annoncent les organisateurs.

Né d’une volonté commune de trois associations, en l’occurrence l’Association Moulay Bouzerktoune de Développement et Sports Nautiques, l’Association AMOUAJE des Sports Nautiques d’Essaouira et l’Association Jeunes d’Essaouira des Sports Nautiques, ce Festival vise à « démocratiser et promouvoir toutes les disciplines nautiques qui font la renommée de la Cité des Alizés », tout en sensibilisant les jeunes Souiris pendant cette manifestation aux problématiques environnementales et écologiques, précisent-ils dans un communiqué.

Cet événement s’adresse aux passionnés des sports de glisse qui souhaitent découvrir une discipline ou se perfectionner, avec à la clé trois journées pour découvrir et pratiquer le kitesurf, le windsurf et le surf, mais aussi le kayak et le paddle, avec des ateliers d’initiation et des compétitions quotidiennes.

L’objectif affiché est de « créer une véritable plateforme de rencontres autour des sports nautiques et afin de les promouvoir et de les développer à Essaouira et sur les plages périphériques de la Cité des Alizés », souligne la même source, ajoutant qu’il s’agit également d’une occasion de « renforcer la visibilité du patrimoine local en matière de disciplines sportives nautiques et de créer un nouvel espace de rencontres au profit des amateurs avec des professionnels du domaine ».

Cette manifestation d’envergure se veut aussi l’opportunité d’engager une démarche citoyenne auprès des plus jeunes pour les inciter à pratiquer une discipline sportive et les sensibiliser à la préservation de l’environnement.

« Trois jours de surf, windsurf, kitesurf, d’ateliers sur la thématique de l’environnement et du développement humain, des journées tout à la fois sportives, ludiques et éducatives avec l’appui de la ville, de la province et de l’Association Essaouira-Mogador, encadrées par des professionnels des sports nautiques », lit-on dans le communiqué.

Ces trois journées s’articuleront ainsi entre ateliers d’initiation et de sensibilisation aux sports nautiques et à l’environnement et compétitions dans la baie d’Essaouira.

Pour ce qui est des courses nautiques, elles seront organisées par un comité de course composé des moniteurs professionnels des clubs nautiques partenaires de l’événement, et ouvertes à tous les pratiquants à partir de 13 ans sur inscription préalable obligatoire, explique la même source, notant qu’elles auront lieu quotidiennement, à raison de 3 courses par jour et concerneront avant tout le kitesurf et le windsurf (départ de l’île de Mogador et arrivée face au Village du Festival après un parcours d’environ 7 km et le passage de 5 bouées), sachant que si le vent n’est pas au rendez-vous, des courses de surf, paddle et kayak sont prévues.

Parallèlement, plusieurs ateliers seront organisés, notamment des ateliers surf, windsurf et kitesurf, qui sont initiés par les clubs de sports nautiques partenaires, et offriront aux participants, débutants ou confirmés, l’occasion de tirer le meilleur parti de ces ateliers de glisse.

« Apprendre à surfer ou diriger une voile est une expérience inédite. Le temps s’arrête lorsque vous êtes sur une vague, quelle que soit sa taille ou sa fréquence. Il y a toujours des manœuvres à améliorer et de nouveaux endroits à découvrir », ajoute-t-on de même source.

L’événement prévoit, entre autres, des ateliers de sensibilisation à l’environnement, qui permettront « une réflexion sur la problématique des déchets et la sensibilisation des générations futures aux enjeux environnementaux et à la nécessité de modifier nos comportements ».

Au menu, figurent aussi des ateliers de recyclage créatif pour montrer une autre façon de recycler les déchets et éveiller le sens créatif des enfants, qui pourront ainsi découvrir comment réaliser des cartes postales marines à partir de bouchons en plastique ou bien encore comment fabriquer un véliplanchiste à partir de bouteilles plastique, chute de tissu et même confectionner leur propre cerf-volant, sans oublier un atelier dédié au yoga, qui fera découvrir cette discipline apaisante et bénéfique pour la santé.

Ce Festival international sera, en outre, ponctué par l’organisation d’une opération de nettoyage collectif de la plage qui se veut une grande action citoyenne collective.

Et la même source de conclure que l’organisation du Festival international du Vent d’Essaouira a pu voir le jour grâce au soutien et à l’implication notamment des collectivités locales (ville et province d’Essaouira), de la délégation du ministère de la Jeunesse et des Sports, de plusieurs clubs nautiques, de partenaires privés et d’associations souiris.