Le "Cloud gaming" ou la guerre des géants

Le "Cloud gaming" ou la guerre des géants

Le "Cloud gaming" représente une vraie révolution pour l'industrie du jeu vidéo, les grands noms de la tech comme Google, Nvidia, Microsoft, Sony, Electronics Arts ou encore Amazon ne cessent de multiplier leurs efforts pour être les pionniers sur ce marché en plein essor.

Le « cloud gaming », ou encore « jeu sur demande » ou littéralement « jeu en nuage », se définit comme étant une technologie permettant de jouer aux jeux vidéo peu importe l’endroit et l’écran (Smartphone, ordinateur, Tablette …).

C’est surtout une innovation qui permet de libérer les utilisateurs des machines au coût élevé, puisque son principe repose sur l’exécution des jeux sur des serveurs hébergés dans un centre de données. Les images sont ensuite retransmises en streaming c’est-à-dire en temps réel sur l’écran du joueur.

D’ailleurs, après avoir révolutionné les industries de la musique, du cinéma, ou encore des séries notamment avec l’incontournable Netflix, le streaming promet de bouleverser le monde des jeux vidéo grâce au cloud.

Cette innovation révolutionnaire fait l’objet d’une compétition accrue entre les géants de la technologie. En effet, ce marché, estimé à un demi-milliard de dollars en 2020, pourrait atteindre 4,8 milliards de dollars en 2023 et ne cesse d’attirer de plus en plus d’adeptes, selon Newzoo.

«Le fait que Google, Microsoft, Tencent et d’autres investissent ce marché souligne que le cloud, en tant que plateforme et fournisseur de services liés à des jeux vidéo, représente la nouvelle dynamique de plateforme concurrentielle au sein de l’industrie du jeu vidéo», a affirmé Piers Harding-Rolls, directeur de recherche et d’analyse dans les jeux vidéo chez IHS Markit.

Avec ce nouveau service, les différents acteurs comptent rivaliser dans un domaine décidément très compétitif ; Google grâce à sa plateforme Stadia, Sony avec PlayStation Now, Geforce Now de Nvedia, Shadow, Xcloud de Microsoft ou encore le géant de l’e-commerce « Amazon » qui a récemment lancé sa plateforme en version bêta, en plus du groupe Facebook, qui s’est lancé très récemment dans l’aventure du cloud gaming.

Ceci dit, Microsoft reste le plus grand challenger sur le marché du cloud gaming avec son project xCloud. Il promet de faire bénéficier ses utilisateurs d’une offre complète avec un catalogue riche et varié. Le Xcloud justement compte fusionner avec l’abonnement Xbox Game et ainsi permettre de streamer une large palette de jeux sur n’importe quelle plateforme.

Le groupe de Jeff Bezos, qui lui aussi dispose d’une infrastructure réseau très solide, a récemment lancé “Amazon Luna”, sa plateforme de jeux vidéo dématérialisée en version bêta, uniquement aux USA. Amazon, également propriétaire du service Twitch, est donc pressenti pour être l’un des leaders sur le marché du cloud gaming.

De son côté, Facebook s’est lancé très récemment dans l’aventure du cloud gaming, à travers l’acquisition de « Playgiga », une start-up espagnole spécialisée dans le domaine, mais sans s’attaquer frontalement aux géants des « jeux en nuages ». Dans un communiqué, le groupe de Zuckerberg explique qu’il préfère se concentrer sur les jeux mobiles qui seront totalement gratuit.

En définitif, le « cloud gaming » avance avec des pas de géant, grâce aux avancées fulgurantes de la technologie et particulièrement avec le lancement imminent de la 5G qui facilitera sûrement l’adoption de ce nouveau mode de jeu.