Ligue des champions : Le WAC ramène un nul précieux d'Alger

Ligue des champions : Le WAC ramène un nul précieux d'Alger

Le WAC ramène un nul précieux d'Alger face au MCA (1-1), le 14 mai 2021 / Crédit photo: Mohsine Idrissi

Le Wydad de Casablanca a fait match nul face au Mouloudia club d'Alger (1-1) au quart de finale aller de la Ligue des champions d’Afrique disputé vendredi soir au stade 5 juillet 1962 à Alger.

Les Marocains avaient ouvert le score à la 64ème minute sur un penalty transformé par Yahya Jabrane, avant que Miloud Rebiai ne remette les deux équipes à égalité à la 82ème minute.

Malgré ce nul, bénéfique en apparence, mais qui semble aussi être un résultat piège, les rouges parviennent à préserver leurs chances de qualification pour les demi-finales de la compétition intactes.

Tout reste à jouer donc pour les deux formations lors de la manche retour prévue le 22 mai au complexe Mohammed V de Casablanca.

Côté match, il y a lieu de noter que les rouges avaient d’emblée pressé haut pour essayer de déstabiliser leur adversaire et récupérer rapidement le ballon dans la surface adverse.

Les consignes du technicien tunisien Faouzi Benzarti étaient claires : exercer un pressing haut, défendre grâce aux attaquants d’abord et faire en sorte que les locaux ne parviennent pas à poser leur jeu.

Les Wydadis étaient les premiers à avoir créé le danger sur un ballon récupéré près de la surface de réparation du MCA, mais El Kaabi ne profitait pas d’un bon retrait d’El Amloude et voyait son ballon filer loin des buts.

Toujours aussi menaçant, à la 11ème minute, Msuva trouvait Mouaied par une belle ouverture mais ce dernier voyait son lobe sauvé in extremis sur la ligne de but par Rebiai.

De son côté, El Kaabi, très habile de la tête, récidivait par une jolie tête sur un centre d’El Karti mais son ballon n’était pas cadré.

Pendant les vingt premières minutes, les rouges semblaient afficher plus de ferveur et ont développé un meilleur jeu que leurs hôtes, avant de reculer d’un cran offrant plus d’espace aux protégés du coach algérien Nezigh.

La seule occasion relativement dangereuse pour les coéquipiers de Bensaha intervenait à la 21e sur un tir lointain de Belkhir, intercepté sur deux fois par Tagnaouti.

Les joueurs de Mouloudia, qui devenaient dès lors plus entrepreneurs butaient à chaque fois sur une solide défense marocaine. Conscients de l’importance de l’enjeu, de son côté, la brigade rouge reprenait très vite du service en attaque.

A la 30ème minute, El Amloude débordait sur le flanc droit et servait un bon centre à Ayoub El Kaabi qui, suivi de près par les défenseurs algériens, négociait mal ce ballon de la tête.

Coup de tonnerre à la 35ème minute, le WAC se voit refuser un but pour une position de hors-jeu inexistante d’El Karti. Ce dernier en position régulière au départ du centre reprenait de la tête un premier tir de la tête également d’El Kaabi qui avait buté sur la transversale.

Décidés à ne pas fléchir et à continuer sur leur élan, les wydadis trouvaient une seconde fois la barre transversale à la 40e sur un tir surpuissant des 25 mètres de Hassouni. Le portier Boutagga était battu.

Après avoir écoulé l’unique minute de temps additionnel, l’arbitre éthiopien Tessema renvoyait les deux équipes aux vestiaires sur un score de parité 0-0.

A la reprise, on reprenait les mêmes.

A peine trois minutes de jeu, El Kaabi lançait de plus belle les hostilités en se créant deux occasions dangereuses de suite sans parvenir à tromper le portier algérien.

En face, grâce notamment à un côté gauche très actif animé par Lamara et Bensaha, le Mouloudia élevait le rythme du jeu qui se concentrait des minutes durant en milieu de terrain.

A la 59ème minute, Benzarti jouait la carte de Mohamed Ounnajm à la place d’Ellafi dans l’optique de concrétiser une domination qui restait pourtant stérile.

A son tour Nabil Nezigh lance Mehdi Benaldjia à la place de Bourdim pour dynamiser le flanc droit.

Cinq minutes après (64e), la stratégie du technicien tunisien paie. Pour son premier ballon, Ounnajm, qui allait provoquer les défenseurs algériens, est fauché à l’intérieur de la surface de réparation adverse. Et l’Ethiopien Tessema n’hésitait pas à siffler un pénalty que Jabrane transformait d’un sang-froid légendaire. Un à zéro pour le WAC.

Après l’ouverture du score, les coéquipiers du buteur Jabrane, évoluaient avec plus de sérénité et parvenaient à poser davantage leur jeu, malgré les quelques tentatives malheureuses des locaux.

Et alors que les Casablancais semblaient destinés à un précieux succès en déplacement, le Mouloudia égalise à la 82ème minute sur une balle arrêtée. Harrag pour tirer le coup franc et au final un centre millimétré sur la tête de Rebiai qui trompe le gardien Tagnaouti.

Benzarti lançait alors Badie Aouk à la place de Msuva dans une ultime tentative de renverser la vapeur.

Les Algériens avaient même failli doubler la mise en toute fin du match par l’intermédiaire d’Abdellaoui, mais son ballon ratait de près le cadre.

Les trois minutes d’arrêt de jeu ne changeront rien à la donne, les deux équipes se quittent sur un nul 1-1.

Formations des deux équipes :

WAC : Ahmed Tagnaouti, Ayoub El Amloud, Achraf Dari, Amine Aboulfath, Hamza Attiyat Allah, Aymane Hassouni, Yahya Jabrane, Walid El Karti, Saimon Msuva (Badie Aouk, 86e), Mouaid Ellafi (Mohamed Ounnaejm, 59e) et Ayoub El Kaabi.

MC Alger : Ahmed Boutagga, Walid Allati, Miloud Rebiai, Mouad Hadded, Nabil Lamara, Abderrahmane Bourdim (Mehdi Benaldjia, 59e), Chems Harrag, Toufik Addadi, Bilel Bensaha, Abdennour Belkheir et Isla Diomandi (Sofien Abdellaoui, 76e).