Ligue des champions : l'Espérance de Tunis écope de quatre matchs à huis clos

Ligue des champions : l'Espérance de Tunis écope de quatre matchs à huis clos

Incidents en tribunes lors du match entre l'Espérance Tunis et Al Ahly, le 19 juin au stade de Radès.

L'Espérance de Tunis a écopé de quatre matchs à huis clos, dont deux avec sursis, suite aux incidents survenus lors de sa demi-finale aller en Ligue des champions d'Afrique contre les Égyptiens d'Al-Ahly, le 19 juin au stade de Radès à Tunis, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF).

La commission de discipline de la CAF a également infligé au club tunisois une amende de 60.000 dollars pour « comportement agressif et regrettable » de ses supporters.

Lors de cette rencontre, des accrochages étaient survenus entre la police et les supporters de l’Espérance, qui ont lancé des projectiles sur le terrain et les forces de l’ordre ont eu recours au gaz lacrymogène, submergeant le stade et retardant d’une heure le coup d’envoi de la rencontre.

Les supporters des Sang et Or ont par ailleurs lancé des projectiles et utilisé des fumigènes à plusieurs reprises pendant le match, a précisé l’instance africaine, ajoutant en outre que le nombre du public présent au stade dépassait les 5.000 autorisées par la CAF.

Le club égyptien d’Al-Ahly a de son côté écopé d’une amende de 8.000 dollars pour « comportement antisportif » de ses supporters, qui ont utilisé des fusées éclairantes dans les tribunes, selon les rapports des officiels du match.