L’ISGA annonce son nouveau plan stratégique : « IMPACTS 2026 »

L’ISGA annonce son nouveau plan stratégique : « IMPACTS 2026 »

Badr-Ikken Co-President-GEP-DG-IRISEN-et-Tawhid-Chtioui-President de l'ISGA

Après l’annonce, au 1er novembre 2021, de l’entrée au capital du Groupe ISGA d’AfricInvest, leader du capital-investissement panafricain et Tawhid CHTIOUI, entrepreneur dans le domaine de l’enseignement supérieur, le Groupe a annoncé le 15 mars sa nouvelle stratégie IMPACTS 2026

Et ainsi présenter les premières actions mises en oeuvre durant les 4 derniers mois dont la signature de 25 nouveaux partenariats au service de ses étudiants et de sa nouvelle ambition.

IMPACTS 2026, le nouveau plan stratégique du Groupe ISGA « L’Humanité est à la croisée des chemins : nous bénéficions des opportunités offertes par les nouvelles technologies qui transforment radicalement nos modes de vie et les capacités de nos entreprises, mais également, nous faisons face à de nombreux défis sociétaux (dérèglement climatique, crise sanitaire, immigration, tensions géopolitiques…).

Le monde change vite et l’enseignement supérieur doit être en mesure de s’adapter et de retrouver sa mission principale : être au service de la société de demain », déclare Dr. Tawhid CHTIOUI, Président du Groupe ISGA. Le nouveau plan stratégique du Groupe ISGA se décline ainsi autour de 4 grands axes, centrés autour de ce qui constitue désormais son objectif global : être une école au service de la société.

Grâce à un plan d’investissement ambitieux de 80 millions de Dirhams, le Groupe ISGA s’engage à travers de son nouveau plan stratégique à : – développer son offre de formation pour répondre aux enjeux de renouvellement des métiers et de l’employabilité tout au long de la vie, – renforcer ses activités de recherche et innovation afin de contribuer à l’évolution des pratiques organisationnelles et la création d’emploi, – mettre la responsabilité et l’éthique au coeur de son projet et de ses objectifs éducatifs.

« La Grandeur d’une école supérieure ne se mesure pas par son nombre d’étudiants ou par les salaires à la sortie de ses diplômés mais plutôt par sa capacité d’oser, de s’adapter et d’impacter son environnement. », précise Tawhid CHTIOUI.