Maroc Telecom : Résultats consolidés au 31 décembre 2019

Maroc Telecom : Résultats consolidés au 31 décembre 2019

Le président du directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune / Ph: IAM

Le Groupe Maroc Telecom a publié, ce lundi, ses résultats consolidés au 31 décembre 2019.

A l’occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré : « Hors impact de l’amende de l’ANRT, le groupe Maroc Telecom améliore ses performances et affiche des résultats en croissance, au-dessus de ses objectifs annuels. Il confirme la pertinence de sa stratégie basée sur des réseaux toujours plus performants et une offre de services adaptés aux attentes du marché tant domestique que celui des filiales.

Maroc Telecom poursuivra en 2020 ses efforts d’investissement et la digitalisation de ses services pour améliorer le parcours client et l’efficacité opérationnelle de son organisation. »

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AJUSTES DU GROUPE

► Parc

La base clients du Groupe progresse de 11,1% en 2019, pour atteindre 67,5 millions de clients, en lien avec la croissance des parcs Mobile et Fixe au Maroc (+5,2% et +3,5% respectivement) ainsi qu’à l’élargissement du périmètre du Groupe avec l’intégration de Tigo Tchad depuis le 1er juillet 2019.

► Chiffre d’affaires

Sur l’ensemble de l’année 2019, le groupe Maroc Telecom réalise un chiffre d’affaires de 36 517 millions de dirhams, en hausse de 1,3% (+0,9% à base comparable(1)). Cette performance reflète à la fois la poursuite de la croissance des activités au Maroc et la résilience des activités à l’International face à une pression concurrentielle et réglementaire accrue.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe affiche une hausse de 3,5% (+1,0% à base comparable), grâce à la hausse toujours soutenue de la Data Mobile au Maroc et dans les filiales.

► Résultat opérationnel avant amortissements

Grâce à une gestion rigoureuse des coûts, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom atteint 18 922 millions de dirhams à fin décembre 2019, en progression de 3,4% à base comparable. Le taux de marge d’EBITDA s’établit à 51,8%, en hausse de 1,2 pt à base comparable.

► Résultat opérationnel

À fin 2019, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté du groupe Maroc Telecom s’élève à 11 540 millions de dirhams, en hausse de 4,3% à base comparable, due essentiellement à la progression de l’EBITDA. Le taux de marge d’EBITA ajusté s’améliore de 0,9 pt (+1,0 pt à base comparable) pour atteindre 31,6%.

► Résultat Net– Part du Groupe

Le Résultat Net ajusté part du Groupe affiche une hausse de 1,0% à base comparable.

► Investissements

Les investissements s’élèvent à 6 788 millions de dirhams, en hausse de 2,2% sur un an et représentent 14,7% du chiffre d’affaires (hors fréquences et licences). Ce niveau d’investissements reste en ligne avec l’objectif annoncé sur l’année.

► Cash Flow

Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO)(6) ajustés s’améliorent de 33,8% (+29,0% à base comparable), pour atteindre 13 352 millions de dirhams en raison de la croissance de l’EBITDA et d’une bonne gestion du besoin en fonds de roulement.

Au 31 décembre 2019, la dette nette consolidée du groupe Maroc Telecom représente 0,9 fois l’EBITDA annuel du Groupe hors impact de l’IFRS16.

► Décision de l’ANRT

La décision du Comité de gestion de l’ANRT du 17 janvier 2020, relative aux pratiques anticoncurrentielles sur le marché du fixe et des accès à internet fixe à haut débit, a été notifiée à Maroc Telecom le 27 Janvier 2020.

Cette décision exécutoire porte sur une sanction pécuniaire de 3,3 milliards de dirhams et des injonctions relatives aux aspects techniques et tarifaires du dégroupage.

Compte tenu du caractère récent, complexe et exceptionnel de la décision reçue, le dossier est toujours en cours d’analyse par Maroc Telecom.

Comme prévu par la loi, Maroc Telecom se réserve également la possibilité de former un recours auprès de la cour d’appel dans un délai de 30 jours à compter de la notification de la décision.

Dans ce contexte, Maroc Telecom a constitué une provision dans ses comptes au 31 décembre 2019 à hauteur de 3,3 milliards de dirhams.

► Nominations au Conseil de Surveillance

Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom, réuni le vendredi 6 décembre 2019, a coopté Monsieur Obaid Bin Humaid Al Tayer, en qualité de Vice-Président du Conseil, en remplacement de Monsieur Eissa Mohamed Ghanem Al Suwaidi.

► Dividende

Le Conseil de Surveillance de Maroc Telecom proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires du 21 avril 2020, la distribution d’un dividende de 5,54 dirhams par action, représentant un montant global de 4,9 milliards de dirhams. Ce dividende serait mis en paiement à partir du 2 juin 2020.

► Perspectives du groupe Maroc Telecom pour l’année 2020

Sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l’activité du Groupe, Maroc Telecom prévoit pour l’année 2020, à périmètre et change constants :

► Chiffre d’affaires stable ;

► EBITDA stable ;
► CAPEX d’environ 15% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.

REVUE DES ACTIVITÉS DU GROUPE

À fin décembre 2019, les activités au Maroc enregistrent un chiffre d’affaires de 21 690 millions de dirhams, en croissance de 1,3%, en raison de la hausse de 2,2% du chiffre d’affaires Mobile toujours soutenu par la Data.

À fin 2019, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s’élève à 12 294 millions de dirhams, en hausse de 7,3% (+5,3% à base comparable) grâce à l’amélioration de la marge brute et la réduction des coûts opérationnels. Le taux de marge d’EBITDA se maintient ainsi au niveau élevé de 56,7%, en hausse de 2,1 pt à base comparable.

Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté atteint 8 294 millions de dirhams, en croissance de 8,8% (+8,5% à base comparable) grâce à la hausse de l’EBITDA. La marge d’EBITA ajusté s’établit à 38,2%, en hausse de 2,5 pt à base comparable.

Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés au Maroc enregistrent une hausse de 22,7% (à base comparable), pour atteindre 9 425 millions de dirhams, en lien avec la hausse de l’EBITDA et la gestion optimale du besoin en fonds de roulement.

Mobile

Au terme de l’année 2019, le parc Mobile s’élève à 20,1 millions de clients, en hausse de 5,2% sur un an, grâce aux hausses combinées du postpayé et prépayé de +15,5% et +4,0% respectivement.

Le chiffre d’affaires Mobile s’établit à 14 276 millions de dirhams, en hausse de 2,2%, porté par la croissance de la Data Mobile dont le trafic continue de progresser de manière importante (+36% en 2019).

L’ARPU mixte 2019 s’élève à 58,3 dirhams, en légère baisse de 0,5% sur un an.

Fixe et Internet

À fin décembre 2019, la croissance du parc Fixe se poursuit (+3,5% sur un an), portant le nombre de lignes à 1 882 milliers. Le parc Haut Débit progresse de 6,1% pour atteindre 1,6 million d’abonnés.

Les activités Fixe et Internet au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 9 261 millions de dirhams, en hausse de 0,2%.

International

Dans un contexte concurrentiel et réglementaire difficile, les activités du Groupe à l’International enregistrent un chiffre d’affaires de 16 095 millions de dirhams, quasiment stable par rapport à la même période de 2018 (+0,3% à change courant et -0,6% à base comparable). Cette évolution est attribuable principalement à la baisse des tarifs de terminaison d’appel Mobile et des revenus entrant international, en partie compensée par la progression de la Data Mobile et des services Mobile Money. Retraité de l’impact de la baisse des tarifs de terminaisons d’appel, le chiffre d’affaires est en hausse de 1,2% à base comparable.

Sur l’année 2019, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ressort à 6 629 millions de dirhams, stable à base comparable. Le taux de marge d’EBITDA atteint 41,2% (+0,2 pt à base comparable) grâce à l’amélioration du taux de marge brute en lien avec la baisse des terminaisons d’appel, et ceci malgré la pression fiscale et sectorielle grandissante dans certains pays. Hors impact des taxes fiscales et sectorielles, le taux de marge d’EBITDA serait en amélioration de 1,7 pt.

Durant la même période, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté baisse de 5,4% (-5,0%
à base comparable) pour se situer à 3 246 millions de dirhams, en raison de la hausse de la charge d’amortissement.

Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés des activités à l’International s’améliorent de 58,1% (+47,3% à base comparable) pour atteindre 3 927 millions de dirhams. Cette performance s’explique par une gestion optimale du besoin en fonds de roulement.