Météorologie : Le 9ème "Prix Vilho Väisälä" décerné à des experts marocains de la DGM

Météorologie : Le 9ème "Prix Vilho Väisälä" décerné à des experts marocains de la DGM

La Direction Générale de la Météorologie (DGM)

Le 9ème ''Prix Vilho Väisälä’’ pour le développement et la mise au point d'instruments et de méthodes d’observation dans les pays en développement, une distinction décernée tous les deux ans par le conseil exécutif de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), a été attribué à une équipe d'experts marocains de la Direction Générale de la Météorologie (DGM).

Ce 9ème prix « couronnant un travail relatif à la mise au point et à l’utilisation d’instruments et de méthodes d’observation » a été octroyé aux experts de la DGM pour leur travail intitulé « Unified AWS Data Collection, Integration and Processing Systems (UNI-AWS DCIPS) », publié sous forme de rapport de projet par la Direction de la météorologie.

Composée de MM. Chemseddine El Garrai, Abdelazize Ait Hra, Youssef Darrari et Mme Rabia Merrouchi, l’équipe marocaine s’est vu attribuer ce prix lors de la 75ème session du Conseil exécutif de l’OMM (20 au 24 juin), à laquelle a participé le directeur général de la Métrologie, Omar Chafki, membre dudit conseil depuis 2019.

Ces experts marocains de la DGM deviennent ainsi les premiers lauréats de ce prix à l’échelle continentale et dans le monde arabe.

Le prix Vilho Väisälä pour le développement et la mise en œuvre d’instruments et de méthodes d’observation dans les pays en développement a pour but d’encourager et de stimuler le développement des capacités en matière d’instruments et de méthodes d’observation pour le Système mondial intégré d’observation de l’OMM (WIGOS) dans les pays en développement.

Il est attribué à un article « exceptionnel » publié dans une revue scientifique, ou à un rapport technique « important », un rapport de projet ou un résumé d’une thèse de doctorat ou de maîtrise soutenue avec succès, selon des critères spécifiques.

Parmi ces critères, figurent la contribution du travail présenté à la stabilité et à la fiabilité à long terme des observations météorologiques et environnementales connexes dans les pays en développement, la pertinence de ce travail pour les systèmes d’observation dans les pays en développement, outre son utilité pour les programmes et les principaux domaines prioritaires de l’OMM, ainsi que son incidence sur ceux-ci.

Durant cette session du Conseil exécutif de l’OMM, M. Chafki a été désigné comme membre représentant l’Afrique au « Comité consultatif en matière de politiques générales ».

Ce Comité conseille le Conseil exécutif à propos de toute question relative à la stratégie et à la politique de l’OMM que ce dernier lui soumet.