Microsoft: 30 millions de personnes dotées des compétences numériques durant la pandémie

Microsoft: 30 millions de personnes dotées des compétences numériques durant la pandémie

Microsoft Corp vient d’annoncer avoir contribué à aider plus de 30 millions de personnes dans 249 pays différents durant la pandémie, à acquérir de nouvelles compétences par le biais du numérique, dépassant l’objectif initialement fixé de 25 millions.

« Qu’il s’agisse d’ouvriers licenciés, de vendeurs au détail ou encore de chauffeurs routiers, des millions de personnes ont téléchargé et visionné les cours en ligne dispensés conjointement par GitHub, LinkedIn et Microsoft », indique un communiqué de Microsoft.

Parmi les formations les plus téléchargées, celle relative au service clients, mais aussi celle sur la gestion de projets et celle sur l’analyse de données. Ces cours gratuits, avec plus de détails sur le blog officiel de Microsoft sont prolongés par la compagnie sur l’année 20201 pour aider plus de gens à en bénéficier et sont disponibles sur les deux plateformes numériques: LinkedIn Learning et sur Microsoft Learn. Ils permettent à leurs bénéficiaires d’obtenir des certifications et d’accéder ainsi à l’un des 10 emplois les plus convoités sur le marché. La prochaine étape prévue dans le cadre de cette initiative consiste à établir les nouvelles bases qui contribueront à encourager l’éclosion d’une économie qui serait entièrement basée sur les compétences et ce, via de nouveaux outils et plateformes qui seront destinées à mettre en relation les demandeurs d’emploi qualifiés avec les employeurs.

« Tout au long de l’année écoulée, nous avons pu constater à quel point la pandémie avait durement impacté les personnes les plus économiquement fragiles », a déclaré Brad Smith, président de Microsoft, cité par le communiqué.

Et d’ajouter: « C’est pourquoi Microsoft, en partenariat avec LinkedIn, redouble d’efforts pour encourager la mise en place d’un marché du travail qui soit beaucoup plus inclusif et davantage basé sur les compétences ». L’objectif derrière une telle démarche est de parvenir à générer de nouvelles alternatives, mais aussi une plus grande flexibilité et des parcours d’apprentissage nettement plus accessibles, qui relieraient plus facilement les personnes aux nouveaux emplois.

De son côté, Ahmed Yahyaoui, Regional Customer Success Director & Interim Country Manager chez Microsoft Maroc, a rappelé que la demande en compétences spécifiques était naturellement appelée à augmenter, a l’heure où les emplois qui nécessitent peu de qualifications connaissent un déclin sensible. « Il est impératif pour les organismes des secteurs public et privé d’accorder la priorité au développement des compétences par le biais de formations numériques. Grâce à des partenariats stratégiques, l’Initiative mondiale pour les compétences (GSI) a réussi à toucher pas moins de 30 millions de personnes dans le monde », a-t-il fait valoir. Au Maroc, le succès de cette initiative demeure très palpable, étant donné que plus de 90.000 apprenants ont réussi à être employés à ce jour, s’est réjoui M. Yahyaoui.

Réaffirmant son engagement continu en faveur du développement des compétences, Microsoft avait signé, un peu plus tôt cette année, un protocole d’accord avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec). Ce protocole d’accord, qui porte sur une durée de 12 mois, permettra non seulement de jeter les bases du lancement de la Global Skilling Initiative au Maroc, mais aussi de promouvoir cette initiative et de sensibiliser les employeurs au rôle que peuvent jouer les nouvelles technologies dans l’amélioration des compétences.

LinkedIn prévoit cette année d’aider pas moins de 250.000 entreprises à réaliser des recrutements qui seront davantage basés sur les compétences. L’entreprise fournira de nouveaux moyens aux demandeurs d’emploi afin qu’ils puissent démontrer leurs compétences aux employeurs. Elle fournira également de nouveaux outils aux employeurs afin qu’ils puissent plus facilement prendre contact avec les candidats, notamment, LinkedIn Skills Path qui est une nouvelle solution qui aide les entreprises à rechercher de nouvelles compétences. LinkedIn Skills Path dresse, via les cours dispensés sur LinkedIn Learning, plusieurs évaluations de compétences qui aident les recruteurs à identifier les candidats idoines. La solution est utilisée par diverses entreprises, parmi lesquelles BlackRock, Gap Inc. et TaskRabbit, qui aspirent à moderniser leurs pratiques d’embauche et à les rendre plus efficientes.

De nouvelles fonctionnalités apparaissent désormais sur les profils LinkedIn. Elles sont plus expressives, plus inclusives et mieux personnalisées. Elles aident les demandeurs d’emplois à partager davantage de choses les concernant, mais aussi à dévoiler de manière plus précise, plus authentique et plus engageante, leur parcours et leurs objectifs. Ces nouvelles fonctionnalités incluent une vidéo de présentation qui permet aux demandeurs d’emploi de mieux dévoiler leurs compétences générales aux recruteurs et aux responsables de recrutement.

Soixante-quinze pour cent des responsables du recrutement pensent qu’un CV standard est insuffisant pour permettre de bien évaluer les compétences générales d’un candidat, alors que près de 80 % d’entre eux estiment que la vidéo est devenue extrêmement importante pour bien évaluer les candidats. L’accès élargi au graphique des compétences de LinkedIn permettra de créer un langage à la fois commun et uniformisé autour des compétences de chaque individu et auprès des employeurs, des établissements de formation et des agences gouvernementales, et ce afin d’améliorer la planification de la main-d’œuvre, les méthodes de recrutement et les programmes de développement de compétences.

Microsoft complète le travail de LinkedIn en œuvrant pour la promotion des compétences numériques. A titre d’exemple, Career Coach, qui est une application Microsoft « Teams », est accessible via LinkedIn: elle fournit des conseils personnalisés aux étudiants et les soutient dans leur parcours professionnel. Career Coach offre également aux établissements d’enseignement une solution de carrière unifiée pour leurs élèves qui les aide, grâce à l’IA, à mieux identifier leurs objectifs, leurs intérêts et leurs compétences. Cette fonction LinkedIn intelligente permet d’aligner le profil complet d’un étudiant avec les tendances du marché du travail et à mieux se connecter avec des mentors et des pairs.

Jusqu’ici, la manière avec laquelle les personnes étaient embauchées était uniquement basée sur leur expérience professionnelle, les diplômes qu’ils ont obtenus ou leurs relations professionnelles. Aujourd’hui, tout cela commence à changer. Les chercheurs d’emploi parviennent à mieux identifier les compétences qu’ils désirent développer davantage. Pour leur part, les entreprises ne s’intéressent plus uniquement aux diplômes connus, mais surtout aux compétences des candidats à l’emploi.

« Nous voulons contribuer à accélérer ce changement. Depuis juin dernier, Microsoft et LinkedIn ont réussi à aider plus de 30 millions de personnes dans le monde à accéder à des compétences numériques », a déclaré Ryan Roslansky, PDG de LinkedIn, cité par le communiqué.

« Depuis juin dernier, Microsoft et LinkedIn ont réussi à aider plus de 30 millions de personnes dans le monde à accéder à des compétences numériques. Aujourd’hui, nous souhaitons étendre notre engagement en aidant pas moins de 250 000 entreprises à procéder à des embauches qui soient davantage basées sur les compétences », a-t-il poursuivi. Dans le cadre de cette initiative, Microsoft a travaillé en étroite collaboration avec plusieurs partenaires à but non lucratif afin de fournir un soutien qui soit global, mais aussi en organisant des séances de coaching, de mentorat et de mise en réseau avec près de 6 millions d’apprenants.

Microsoft annoncera bientôt le lancement d’un nouveau service en ligne qui s’intitulera « Career Connector » et qui offrira à 50.000 demandeurs d’emploi la possibilité de décrocher un travail dans le domaine des nouvelles technologies. Un tel service ciblera notamment les apprenants qui ont acquis de nouvelles compétences grâce aux sessions de formations dispensées auprès des partenaires de Microsoft, tout en soutenant les femmes et les minorités qui restent encore sous-représentées dans le secteur des nouvelles technologies.

Microsoft (Nasdaq « MSFT » @microsoft) soutient la transformation numérique à l’ère du cloud intelligent et de la périphérie intelligente. Sa mission est de donner à chaque personne et à chaque entreprise de la planète les moyens de réaliser davantage de choses.